Illustration fait-divers

Grenoble : elle crache sur les policiers en disant qu'elle a le Sida, son compagnon le COVID-19

A Grenoble, les policiers ont du faire face à un couple qui a proféré des menaces en invoquant Sida et COVID-19.

Selon Le Dauphiné, c'est une interpellation très particulière qui a eu lieu à Grenoble. Jeudi soir, les policiers ont été confrontés à une femme de 28 ans qui aurait été particulièrement violente et aurait craché au visage d'un fonctionnaire tout en indiquant qu'elle avait le Sida. Elle a été transportée au CHU pour y subir un test.

Son compagnon, un homme de 54 ans a été également placé en garde à vue. De son côté, il a indiqué qu'il avait le COVID-19. Le couple aurait porté des coups aux policiers. Ces derniers ont porté plainte et ont effectué plusieurs tests suite aux menaces autour des virus lancés par les deux individus.

3 commentaires
  1. Jer_Lyon - ven 3 Juil 20 à 16 h 07

    ok mais le Sida ne se transmet pas par crachat, uniquement par voie sexuelle.

    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 3 Juil 20 à 16 h 30

      La réelle question est : la société est-elle capable de leur apporter les soins pour que la violence ne soit plus dans l'équation (et qu'indirectement la police ne soit plus soumise à ça) ?
      Et quelle était la situation pour qu'ils en arrivent là ?

  2. populiste - ven 3 Juil 20 à 17 h 11

    Nalchi mets toi au travail et participe aux dépenses et après tu écriras tes historiettes de gochos.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut