Illustration fait-divers

Grenoble : elle crache sur les policiers en disant qu'elle a le Sida, son compagnon le COVID-19

A Grenoble, les policiers ont du faire face à un couple qui a proféré des menaces en invoquant Sida et COVID-19.

Selon Le Dauphiné, c'est une interpellation très particulière qui a eu lieu à Grenoble. Jeudi soir, les policiers ont été confrontés à une femme de 28 ans qui aurait été particulièrement violente et aurait craché au visage d'un fonctionnaire tout en indiquant qu'elle avait le Sida. Elle a été transportée au CHU pour y subir un test.

Son compagnon, un homme de 54 ans a été également placé en garde à vue. De son côté, il a indiqué qu'il avait le COVID-19. Le couple aurait porté des coups aux policiers. Ces derniers ont porté plainte et ont effectué plusieurs tests suite aux menaces autour des virus lancés par les deux individus.

3 commentaires
  1. Jer_Lyon - 3 juillet 2020

    ok mais le Sida ne se transmet pas par crachat, uniquement par voie sexuelle.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 3 juillet 2020

      La réelle question est : la société est-elle capable de leur apporter les soins pour que la violence ne soit plus dans l'équation (et qu'indirectement la police ne soit plus soumise à ça) ?
      Et quelle était la situation pour qu'ils en arrivent là ?

  2. populiste - 3 juillet 2020

    Nalchi mets toi au travail et participe aux dépenses et après tu écriras tes historiettes de gochos.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut