Minguettes
©Tim Douet

Grand Lyon : Airbnb a la cote dans les quartiers sensibles

Selon une étude, menée entre autres à Vaulx-en-Velin, Rillieux-la-Pape et Vénissieux, le marché de la location Airbnb dans les quartiers “politique de la ville” est dynamique et emporte la satisfaction de la clientèle. 

Selon une étude réalisée dans 25 quartiers dits “sensibles” partout en France, le marché de la location Airbnb emporte l'adhésion de ses utilisateurs.  Ainsi, l’agence Nouvelles marges, spécialisée dans le marketing territorial, a étudié 1045 logements proposés dans toute la France sur la plateforme de location de chambres ou de logements entiers notamment aux Minguettes, à Vénissieux, dans le quartier Grande-Île à Vaulx-en-Velin et dans la Ville nouvelle à Rillieux-la-Pape.

Selon l'étude “Loin de l’antienne "quartier prioritaire, quartier repoussoir" il existe bel et bien une offre de locations de très courte durée dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, alors même que celle-ci est par nature contrainte par la législation sur les logements sociaux. Cette offre d’hébergements rencontre une demande qui établit son choix en fonction d’un certain nombre de critères d’attractivité : coût de l’hébergement, proximité de lieux touristiques ou d’intérêt, facilité de transport en commun... Et cette demande exprime, dans la quasi-totalité des cas, sa satisfaction quant au séjour effectué, cette appréciation englobant le plus souvent le logement et son environnement, à savoir le quartier”. 

Sur les 13000 commentaires analysés, 7000 parlent du quartier et 94 % d'entre eux sont positifs. LA note globale attribuée par les visiteurs est de 4,72/5. Dans ces quartiers, le prix de location est en moyenne un peu plus de 10€ moins cher par nuit que dans le reste de l'agglomération. 

Cette étude a été menée entre janvier et avril 2018. Retrouvez sa méthodologie et ses résultats en cliquant ici. 

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut