François Turcas entendu dans l'affaire Mathiolon-Barthélémy

François Turcas, membre du groupe UMP au Grand Lyon et patron de la CGPME du Rhône, a été entendu comme témoin vendredi matin dans le cadre de l'enquête judiciaire qui touche Guy Mathiolon, le président de la CCI du Rhône et Christian Barthélémy, un élu du Grand Lyon. La justice s'intéresse à des études commandées par la CCI à M. Barthélémy et sur lesquelles la Chambre régionale des comptes émet des doutes quant au contenu réel de ces travaux facturés à la CCI à hauteur de 46 000 euros sur 3 ans. Dans le cadre de cette affaire, Guy Mathiolon et M. Barthélémy ont été placés en garde à vue mardi et mercredi. Les policiers ont également effectué des perquisitions au sein de la CCI, au domicile de M. Mathiolon et au siège du groupe qu'il dirige.

François Turcas a été entendu sur les raisons qui l'ont conduit à recommander à Guy Mathiolon de s'attacher les services de M. Barthélémy. Les enquêteurs ont organisé une confrontation entre M. Turcas et Mathiolon ce vendredi matin. Plusieurs sources proches du dossier s'interrogent sur la proportion prise par cette affaire. Des sources proches de la CGPME (syndicat auquel appartient M. Mathiolon) dénoncent les manœuvres et le complot du MEDEF. Les deux syndicats patronaux sont en effet engagés dans une lutte où tous les coups sont permis pour reprendre la présidence de la CCI lors d'élections prévus cet automne.

à lire également
Musée des tissus Wauquiez Imberton Verney-Carron
Avec plus que 16 jours restants, le financement participatif lancé par la CCI de Lyon, le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et le syndicat du textile Unitex n'est pas vraiment un succès et semble encore bien loin des 450 000 euros attendus. 
8 commentaires
  1. jm calther - 2 juillet 2010

    Mathiolon: parti radic

  2. jm calther - 2 juillet 2010

    Trois militants de droite interrogés dans cette affaire Turcas: Elu UMP du conseil municipal Mathiolon: parti radical membre de l'UMP Bathélémy : Président du groupe divers-droite au Grand LyonTrès politique tout ça.

  3. jerome manin - 2 juillet 2010

    L'affaire décrite par la gauche ressemble malheureusement à une lutte intestine socialiste. Il ne semble pas que ces derniers aient confiance en la justice, quand on dénigre tout, on ne croit plus qu'en soi-même et encore...

  4. andré malchin - 6 juillet 2010

    François TURCAS entendu dans l'affaire 'Mathiolon Vs Barthélémy', pas vraiment un scoop! Cela ne doit étonner personne et encore moins les lecteurs de Lyon Cap! Toute la communauté Lyonnaise, proche ou non de la CGPME du Rhône sait très bien comment celle-ci fonctionne et n'ayons pas peur des mots: clientélisme, arrangement entre 'amis', et maintenant cette affaire de rapport bidon avec Christian Barthélémy!! Quelle piètre et archaïque image pour le patronat... Comme tout le monde le sait, le Secrétaire Général de cette fameuse Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises du Rhône, qui est salarié de ce syndicat patronal, utilise les 'méthodes maison' en se faisant rémunérer par Guy Mathiolon via sa société F.M.R (Franck Morrize Ressources / http://www.societe.com/cgi-bin/recherche?rncs=441125036&vu=2)... Affaire à suivre

  5. luolu - 6 juillet 2010

    Mathiolon = parti radical , il n'y qu'a regarder son profil Facebook c'est inscrit! mais là, le sujet est la CCI = les entreprises! On aimerait bien savoir de quelles natures étaient ces rapports!

  6. Grand Lyonnais - 6 juillet 2010

    Le parti radical est une composante de l'UMP demande à VirtualManin et à Levy 'ils en sont'

  7. luolu - 6 juillet 2010

    VirtualManin et Levy?

  8. Grand Lyonnais - 6 juillet 2010

    Oui oui

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut