Foire de Lyon, foire aux chansons

Vu la brochette de stars de la chanson française, " le plus grand événement commercial du sud-est de la France " concurrencerait presque l'émission acoustique du service public. Façon vieilles gloires et top ringard.

Dave à 15h
Le programme est des plus alléchants : jeudi 22 mars, en pleine après-midi, Dave lance les hostilités, dans le cadre - tout trouvé - de la " Journée du Bel âge ". Les organisateurs de la foire ont tout prévu, avec un forfait spécial comprenant le transport en autocar, une entrée à la foire, un repas à 15 euros sur les stands de spécialités régionales et une place " assise " réservée pour le concert. Les maisons de retraite locales sont attendues en nombre. Le lendemain, Christian d'Aubarède, certainement l'animateur le plus branché de Lyon, fait son show avec la dance bon marché de Lââm et de Starting Rock, la R'nB déconcertante de Singuila et les "bpm" du dj Laurent Wolf.

Chico, Jacky et Jean-Claude au clavier
Mais c'est le jour du Seigneur que la Foire de Lyon met véritablement le paquet. Patrick Hernandez, bientôt soixante balais, revient sur scène avec son mythique Born to be alive (25 millions de disques vendus tout de même !), suivi de Chico, Jacky, Jean-Claude, Michel, Monica, Fania pour la Lambada de l'été 89. On fera ensuite dans la redécouverte capillaire avec Desireless, dans les soins de beauté avec Patrick Juvet et son Où sont les femmes ? et dans la moustache avec Gérard Blanc, le gaucher hypersensible et auteur de clips vidéos... carrément avant-gardistes.

Pour vous Mesdames...
Sans oublier une soirée Chippendales, pour vous mesdames, et la tant attendue élection de Miss Foire, sous le haut patronage de l'intemporelle Geneviève de Fontenay, bras-dessus bras-dessous avec Miss France 2007.
Avec tout ça, la Foire de Lyon devrait attirer la foule. 350 000 visiteurs sont attendus pendant dix jours à Eurexpo.

Foire de Lyon. Du 16 au 26 mars. De 9h30 à 19h00. Renseignements sur www.foiredelyon.com.
Entrée : 7,5 euros

à lire également
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Entretien avec Pascal Le Merrer, professeur d’économie à l’ENS, qui a fondé, à Lyon, en 2008 les Journées de l’économie, dont la 12e édition s’ouvre le 5 novembre sur le thème “Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers”. Dix ans durant lesquels les économistes vont devoir “trouver un consensus” pour éviter un retour des populismes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut