Les candidats Ensemble aux législatives dans le Rhône

Face à la gauche unie, les candidats Renaissance misent sur leur cohérence à Lyon

Ensemble, la nouvelle maison commune de la majorité présidentielle, présentait ce mercredi ces 14 candidats aux législatives dans le Rhône.

L’entre deux tours de l’élection présidentielle s’était joué à gauche avec un candidat Macron qui draguait l’électorat de Jean-Luc Mélenchon. Trois semaines plus tard, la gauche est toujours au coeur de la bataille des législatives, mais désormais comme un adversaire pour les partisans du président réélu. Ce mercredi matin, Ensemble, le mouvement qui rassemble toutes les composantes de la majorité présidentielle (Renaissance, Horizons, Modem, Agir) présentait ces 14 candidats dans le Rhône et leurs flèches étaient plutôt tirées sur leur gauche. “Nous sommes un collectif riche de ses diversités. Nous sommes les seuls candidats qui portent le même projet que pour l’élection présidentielle. Le projet d’Emmanuel Macron n’a pas changé quand d’autres ont renié leur projet pour faire une alliance, sans parler RN qui n’a pour ambition que de s’opposer”, souligne Anne Brugnera, députée sortante de la 4e circonscription du Rhône. “Nous parlons toujours aux électeurs de gauche et nous sommes plus cohérents que les candidats Nupes. Nous sommes pour une écologie qui ne soit pas fantasmée et vectrice de décroissance. Nous avons la même cohérence depuis 2017. Tous ceux qui sont déçus par l’union de le gauche et qui voient le PS et EELV abandonnés leurs valeurs ont l’occasion avec nous de défendre leurs valeurs”, appuie Ambroise Méjean, responsables des Jeunes avec Macron et parachuté candidat dans la 8e circonscription (Villefranche-sur-Saône).

14 nuances de majorité présidentielle

En 2017, les candidats LREM penchaient à gauche. Cinq ans plus tard, la majorité présidentielle s’est recentrée avec l’arrivée de candidats plus estampillés à droite comme Emmanuelle Haziza (Horizons dans la 6e) ou centristes avec Dominique Despras (Modem dans la 8e circonscription). Tous les sortants ont été reconduits. Ils sont donc huit à briguer un second mandat. Bruno Bonnell, Danièle Cazarian et Jean-Louis Touraine n’ont pas rempilé.

Grand ou petit chelem ?

En 2017, LREM avait réalisé le grand chelem dans la métropole de Lyon en raflant les douze circonscriptions. Officiellement, ce référentiel tient toujours lieu d’objectif. Sous couvert d’anonymat, la plupart des cadres du parti présidentiel s’estimeraient heureux le 19 juin au soir avec huit candidats envoyés à l’Assemblée nationale. La configuration des seconds tours, si l’abstention empêche les triangulaires, pourrait comme en 2017 leur être profitable.

La liste des candidats LREM dans le Rhône :

1ère circonscription : Thomas Rudigoz (sortant)
2e circonscription : Loïc Terrenes
3e circonscription : Sarah Peillon
4e circonscription : Anne Brugnera (sortante)
5e circonscription : Blandine Brocard (sortante)
6e circonscription : Emmanuelle Haziza
7e circonscription : Anissa Kheder (sortante)
8e circonscription : Dominique Despras
9e circonscription : Ambroise Méjean
10e circonscription : Thomas Gassilloud (sortant)
11e circonscription : Jean-Luc Fugit (sortant)
12e circonscription : Cyrille Isaac-Sibille (sortant)
13e circonscription : Sarah Tanzili
14e circonscription : Yves Blein (sortant)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut