Mission sentinelle devant le palais de justice © Tim Douet

Explosion à Lyon : le préfet renforce l'encadrement des manifestations

Alors qu'une Marche pour le Climat, rejointe par l'acte 28 de la mobilisation des Gilets jaunes, est prévue cette après-midi, au départ de la Manufacture des tabacs, et qu'une mobilisation de soutien au peuple algérien est aussi annoncée, la préfecture renforce le dispositif de sécurité, après l'explosion d'une colis piégé, ce vendredi soir à Lyon.

Les manifestations prévues ce samedi devraient bien avoir lieu. Après l'explosion d'un colis piégé (lire ici), ce vendredi, rue Victor Hugo, à Lyon, la préfecture renforce le dispositif de sécurité pour les encadrer. Des contrôles accrues, notamment sur les routes et à proximité des cortège sont annoncés. Ainsi qu'un renforcement du plan Sentinelle.

"Plusieurs rassemblements sont déclarés aujourd'hui dans Lyon, certains réunissants plusieurs milliers de personnes, notamment une manifestation déclarée en faveur du climat, un rassemblement déclaré "Pour une Algérie libre" et un possible rassemblement non-déclaré des "Gilets jaunes" (lire ici)

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a appelé les préfets à renforcer la sécurité des sites accueillant du public et des rassemblements publics. Aussi, Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a renforcé le dispositif mis en place pour assurer la sécurité des rassemblements précités qui se tiendront sur la commune de Lyon"

Le dispositif reprend l'arrêté d'interdiction de manifester (lire ici), prévoit un "encadrement renforcé des manifestations", "des contrôles préventifs qui seront effectués au plus proche des rassemblements", "des forces de l'ordres préréquisitionnées dans les lieux stratégiques d'affluence du public et un renforcement de la présence des brigades équipées et formées pour une intervention en cas d'évènement majeur", "un renforcement du dispositif Sentinelle", "des contrôles routiers préventifs sur les axes principaux et secondaires".

"Le préfet appelle l'ensemble de la population au sens des responsabilités, chacun doit faire preuve de vigilance et suivre les recommandations des forces de sécurité". La préfecture met en garde contre la propagations de fausses nouvelles, et appelle à ne pas les relayer.

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Rhônexpress avait déposé une requête devant le tribunal administratif de Lyon, demandant 1 800 00 euros au Sytral pour concurrence, notamment à cause de la présence de deux lignes de bus qui allaient à l'aéroport. La demande de Rhônexpress a été rejetée.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut