Est de Lyon : le nouvel Ikea ouvrira ses portes ce mardi à Vénissieux

Le nouvel Ikea de Vénissieux ouvrira ce mardi 10 septembre, remplaçant ainsi celui de Saint-Priest.

Après avoir accompagné des milliers de personnes dans leur déménagement, c'est au tour d'Ikea se faire ses cartons. La célèbre enseigne suédoise a fermé ses portes ce samedi 7 septembre à Saint-Priest, pour mieux les rouvrir à Vénissieux ce mardi 10 à 10h. Un magasin plus grand avec une superficie de 40 000 m² dont 22 000 m² de surface commerciale. Le premier occupant du nouveau quartier Grand Parilly, en bordure du périphérique. Une voie verte permet d'y accèder depuis l'échangeur de Parilly / Vénissieux, à la limite du 8e arrondissement de Lyon. L'espace libéré par l'Ikea de Saint-Priest devrait être investi par 110 nouvelles enseignes d'ici 2022.

à lire également
4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 8 septembre 2019

    Un champs agricole de plus de 20 Ha a ainsi disparu sous le béton, la ferraille, le goudron et encore plus de pollution.
    Le tout, avec IKEA, une fondation au régime fiscal optimisé...
    Mais à part ça "la métropole de Lyon" protège les terres agricoles et le climat !
    (et la partie EELV inféodé à Collomb-béton, s'abstient lorsqu'il faut voter ce genre de projets...)

  2. Galapiat - 8 septembre 2019

    pas souvent d'accord avec Abo , je trouve ce commentaire pertinent, c'était le moment de "verdir" la zone , quant à la circulation on en reparlera un joli bordel en gestation.

  3. JANUS - 9 septembre 2019

    EELV inféodé à Collomb-béton, on pourrait dire aussi Socialo-LaRem !

    1. Abolition_de_la_monnaie - 9 septembre 2019

      Avec LaREM, leur socialo peut autant être qualifié de "national-socialisme" vu l'extrémisme violent utilisé face aux manifestants (dénoncées jusqu'aux instance internationales), les lois qu'ils font voter pour détruire le "social" et face à la destruction de l'environnement qu'ils soutiennent (toujours du côté des grands groupes français). Et n'oublions pas que LR est dans leurs rangs aussi : tous derrière la "grandeur de la France", comme au moment de la "défaite" en 40 derrière Pétin.
      Non, vraiment, il est temps de tourner ces pages et de construire une suite réellement différente, parce que la science nous apprend (entre autres) que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets...

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut