Economie : La situation se dégrade en Rhône-Alpes

Alors que le tsunami financier submerge les grands établissements financiers américains, la menace de récession plane sur la France dont le PIB a reculé de 0,3 % au deuxième trimestre 2008. La crise financière cumulée à la hausse du baril de pétrole et au niveau de l'euro pèsent lourdement sur la croissance française alors que Christine Lagarde, la minstre de l'économie, maintient une prévision de croissance à 1 % pour 2009.

Qu'en est-il en Rhône-Alpes ? La situation n'est pas plus brillante au vu des chiffres de conjoncture du deuxième trimestre 2008 que vient de publier l'INSEE. Tous les indicateurs ou presque sont orientés à la baisse.

Les flops.

-8500 créations d'entreprises ont été enregistrées dans la région, soit une baisse de 1,5 % par rapport au premier trimestre. Selon l'INSEE, la création d'entreprises dans la région reste cependant vigoureuse.

-L'activité industrielle progresse moins vite que l'année précédente. Le commerce de gros et de détail voit ses volumes de vente baisser par rapport à l'année précédente et les prévisions sont orientées à la baisse.

-Les exportations régionales baissent de 1,2 % par rapport au trimestre précédent en s'établissant à 12 milliards d'euros.

-Rhône-Alpes compte 150 000 demandeurs d'emploi en données corrigées des variations saisonnières, en augmentation de 1,1 % par rapport à juin 2008. Cependant, de juillet 2007 à juillet 2008, le nombre de demandeurs d'emploi est en baisse de 0,9 %.

-En baisse également, la fréquentation hôtelière qui diminue de 0,4 % par rapport à juin 2007.

Les tops.

-Les mises en chantier de logements dans la région progressent de 3,1 % en cumul sur les douze derniers mois.

-Les défaillances d'entreprises, plus connues sous le nom de dépôt de bilan, sont au nombre de 1 100 sur la région. En baisse de 3,8 % par rapport au premier trimestre 2007.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut