faits divers
Véhicule de pompier © Tim Douet

Drôme : un homme poignarde des passants à Romans, deux personnes sont mortes

Un homme d'une trentaine d'années a poignardé plusieurs personnes ce samedi matin dans le centre-ville de Romans-sur-Isère, dans la Drôme.

D'après Le Dauphiné Libéré, un homme d'une trentaine d'années a poignardé plusieurs personnes ce samedi matin dans le centre-ville de Romans-sur-Isère, dans la Drôme.

Selon le quotidien régional, deux personnes sont mortes. Cinq autres personnes sont blessées, dont trois qui sont en urgence absolue.

L'homme a été interpellé par les forces de sécurité. Il s'agirait d'un ressortissant soudanais, d'après le quotidien régional.

 

4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 4 avril 2020

    Soudan... Soudan... ce n'est pas le pays bombardé par l'Arabie Saoudite qui met du pétrole dans toutes les voitures du monde, et l'Arabie Saoudite n'est pas le pays à qui la FRANCE a vendu énormément d'armement qui fini utilisé au Soudan ?
    Ha oui... D'accord.

  2. Elisou - 4 avril 2020

    OK donc. les personnes qui sont mortes étaient responsables d après vous ? C est intelligent ça comme idée... Vous feriez peut être mieux de vous taire mais avec le confinement le con a tout son temps pour dire des conneries

  3. Bernard Girard - 4 avril 2020

    Abolition, Bonjour
    Le genre d'armement utilisé ici, j'en ai dans mon tiroir de buffet de cuisine. Vous aussi peut être.
    Il y a tellement de raisons diverses pour avoir envie de massacrer son prochain qu'on ne peut pas établir un lien sans savoir...
    Peut être s'est il énervé de voir que les gens qu'il croisait le tenaient à distance ?

  4. JANUS - 4 avril 2020

    Abo…./ Soudan...ce n'est pas le pays au régime islamiste qui a fait l'objet d'une partition sous l'égide de l'ONU en 2011, pour protéger les populations du Soudan du Sud. N'est ce pas à Khartoum, la capitale, où a été arrêté en 1994
    "Carlos" (Ilich Ramírez Sanchez) le terroriste international converti puis déféré et jugé en France ?
    Abolition, tu connais ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut