Dix jours de pollution dans les bronches

Grâce entre autres à un léger vent, l'air pollué a été évacué en altitude. Cet épisode, exceptionnel en hiver, s'est caractérisé par l'intensité des pics de pollution, mais aussi par sa durée. Le Coparly, comité de contrôle de la pollution atmosphérique dans la région lyonnaise, avait lancé une alerte à la pollution dès le 17 décembre. Depuis dix jours, chauffage, trafic automobile et conditions météo avaient eu raison de la qualité de l'air des zones les plus urbanisées.
Yan Martinat, pneumologue, explique comment la poussière s'est déposée dans les poumons des populations exposées.

Lucie Pehlivanian

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut