Manifestation des « gilets jaunes » (Photo by FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

Des routiers accusent les Gilets jaunes de détruire des emplois

Le Syndicat OTRE accuse les Gilets jaunes de détruire des emplois et en appelle au gouvernement.

Dans un communiqué adressé à la presse intitulé "Arrêtons d’affirmer que ce mouvement est populaire !", le syndicat OTRE, réunissant PME et TPE du transport routier des marchandises, s'attaque aux Gilets jaunes qu'il accuse : "En quoi détruire des milliers d'emplois peut-il faire baisser les taxes pour tous ?" Selon le syndicat, les Gilets jaunes menacent aujourd'hui de nombreuses entreprises en France : "les PME du transport routier sont au bord du gouffre. Ce mouvement en a déjà condamné certaines. Quand allons-nous arrêter la casse ?", précisant, "Depuis le 17 novembre, les entreprises du transport routier sont les cibles privilégiées d’une majorité de gilets jaunes, notamment sur les barrages illégaux qu’ils mettent en place. Par la menace, les manifestants contraignent les conducteurs à s’arrêter parfois même en dégradant volontairement les véhicules".

Par ailleurs, le syndicat OTRE dit redouter : "que ce ras-le-bol des entreprises débouche maintenant sur des réactions incontrôlées et incontrôlables. L’OTRE ne garantit plus les réactions de ses adhérents [...]Si la garantie constitutionnelle de la liberté du commerce et de l’industrie n’est plus garantie par l’État, les transporteurs n’auront d’autres alternatives que réagir  !" Le syndicat ainsi en appelle désormais au gouvernement pour "prendre ses responsabilités en dégageant immédiatement tous les barrages". Dans le contexte actuel de la mobilisation des Gilets jaunes, le président Emmanuel Macron prendra la parole ce lundi soir dès 20 heures.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut