De nouvelles mesures pour inciter au recyclage des déchets

Tandis que la métropole est dénoncée par des associations sur le calcul de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, elle lance avec Eco-Emballages un nouveau plan d’amélioration de la collecte des emballages. Le recyclage, nécessaire à la préservation de l’environnement, doit se généraliser pour atteindre ses objectifs bien précis.

Les habitants de la métropole seraient-ils légèrement en retard au niveau du tri des déchets ? En 2014, chaque habitant de la métropole de Lyon a trié en moyenne 34,5 kilos d'emballages. En France, la moyenne pour cette année est de 45,9 kilos.

La métropole de Lyon a décidé de resserrer l'écart par différentes mesures. L'entreprise privée Eco-Emballages, agréée par l’État, débloque un peu plus de 1 million d'euros pour mener à bien différentes actions. Si 67 % des emballages sont d'ores et déjà recyclés en France, Eco-Emballages a pour objectif d'atteindre les 75 %.

Éviter de donner au verre 4 000 ans d’existence et lutter contre le cancer

La première mesure du nouveau plan d'amélioration de la collecte des emballages ménagers concerne évidemment le verre, dont le temps de dégradation est d'environ 4 000 ans. Rien que ça. La métropole compte déjà 2 300 silos à verre sur son territoire. Elle compte en ajouter 330 pour que chaque habitant puisse jeter son verre à proximité de son logement. Pour chaque tonne de verre triée, la métropole reverse 3 euros à la Ligue contre le cancer. En 2015, 81 539 euros ont été remis à ce titre.

Les messagers du tri à la rescousse

Quinze communes ont été signalées par la métropole comme prioritaires*. Des "messagers du tri" viendront frapper à la porte de près de 180 000 habitants pour les informer sur la nécessité de trier correctement les emballages. Ils pourront leur rappeler ou expliquer quels matériaux sont recyclables. En effet, Eco-Emballages souligne que beaucoup d'erreurs sont encore effectuées, au vu des produits retrouvés dans les poubelles jaunes ou les poubelles bleues.

Les communes prioritaires* devraient aussi bénéficier de la garantie d'avoir un accès facilité aux bacs de tri. D'ailleurs, 35 poubelles roulantes seront remplacées par des silos fixes dans trois quartiers différents.

Une mesure plus radicale : la tendance zéro déchet

De plus en plus de consommateurs se mobilisent pour se rapprocher de l'idéal zéro déchet. Plutôt que d'agir a posteriori en triant les déchets, il s'agit d'abord de consommer autrement. Cela passe par l'achat de produit en vrac, non emballés, ou par l'installation d'un bac à compost dans les quartiers. L'idée est aussi de réutiliser au maximum tout ce qui peut l'être, plutôt que de jeter systématiquement. Par exemple, utiliser le même sac pour aller faire ses courses est un premier pas. En moyenne, un sac plastique est utilisé pendant 20 minutes seulement. Pourtant, il faut 450 ans pour qu'il se dégrade dans la nature.

* Les 15 communes jugées prioritaires sont : Bron, Caluire, Craponne, Décines, Ecully, Feyzin, Irigny, La Mulatière, Meyzieu, Rillieux-la-Pape, Saint-Priest, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Villeurbanne, et les 4e et 8e arrondissements de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut