@Tim Douet
Article payant

David Metaxas, avocat : "On constate un phénomène de revivance des braquages à Lyon"

Dans les années 2010, l'avocat pénaliste du barreau de Lyon comptait autant de trafiquants de drogue que de braqueurs dans sa clientèle. Dix ans plus tard, les premiers surclassent les seconds dans une proportion éminemment supérieure.

Lyon Capitale : On assiste à la répétition, depuis quelques mois, d’attaques lourdement armées de fourgons. Epiphénomène ou nouvelle vague de braquages ?

David Metaxas : On constate effectivement un phénomène de revivance des braquages depuis quelque temps, même s’il y a beaucoup moins d’attaques que dans les années 2010. Les principales équipes à tiroirs, je pense à celles qui sont montées sur la Saamp, Cartier ou Global Cash, qui se constituaient et se reconstituaient au gré des attaques, ont été jugées et condamnées. Le phénomène s’est donc naturellement résorbé.

Que sont devenus les braqueurs des années 2010 ?

Suite aux attaques de 2010, certains ont pris des peines vraiment sévères. Pour les miens, ceux dont j’ai assuré la défense, on était plus près des 15 ans que des 10 ans de prison. Les cours d’assises étaient alors présidées par des magistrats des JIRS (juridictions interrégionales spécialisées dans la lutte contre la criminalité et la délinquance organisées), dont la sévérité est avérée.

Il vous reste 60 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Faire défiler vers le haut