David Kimelfeld 23.04.17

David Kimelfeld enfariné en plein Lyon

Il imaginait sans doute célébrer la Chandeleur autrement. Ce jeudi, en fin d'après-midi, deux individus ont jeté de la farine au visage du président de la Métropole, avant de prendre la fuite.

À la sortie de la Maison de l'Environnement, avenue Tony Garnier dans le 7e arrondissement, David Kimelfeld a été enfariné par deux personnes qui ont immédiatement pris la fuite. Les apprentis pâtissiers ont également jeté aux pieds de l'élu des systèmes d'alarme et des détecteurs, "rendant" ainsi au président de la Métropole les dispositifs qu'il s'apprête à installer dans les bâtiments vides de la ville. Dernièrement, la Métropole a en effet voté un budget de 1,8 million d'euros dans des "prestations de télésurveillances et interventions sur les bâtiments et immeubles inoccupés de la métropole". Alloués à la société spécialisée Securitas, les fonds sont censés protéger ces lieux des squatteurs.

à lire également
Toutes les semaines, des postes pour le déploiement de la fibre optique ne sont pas pourvus. Face à ce secteur en tension, l'École de la 2e chance accueille à Lyon "Les plombiers du numérique". Une vingtaine de jeunes ont débuté leur formation, avec à la clé, les perspectives d'un emploi. 
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 2 février 2018

    Rappel : dans un monde monétaire, les logements inoccupés doivent le rester afin de maintenir 'haut' les prix du marché. Où irait-on si certains payaient et d'autres pas ? Injustice monétaire ! Vivement la suite qu'on se débarrasse de ces équations qui font de l'Humain, une honte ambulante.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut