Coronavirus à Saint-Etienne : 150 personnes s'invitent à une fête d'anniversaire

Une banale fête d'anniversaire organisée le 1er octobre à Saint-Etienne dans l'appartement d'un étudiant de l'EM Lyon a dégénéré en rassemblement géant de 150 personnes. Une enquête a été ouverte pour mise en danger de la vie d'autrui en raison de l'épidémie de coronavirus.

Un étudiant de l'EM Lyon a fêté malgré lui son anniversaire en grande pompe, dans son appartement de Saint-Etienne. Près de 150 personnes se sont tassées dans les 60 m² de son appartement du cours Fauriel. La fête d'anniversaire s'est alors transformée en rassemblement géant dans l'immeuble entier. Les voisins ont fini par appeler la police.

D'après France 3, seule une dizaine de personnes étaient invitées à la fête d'anniversaire initialement, avec masques, gel et distanciation. L'information se serait alors répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux et par le bouche à oreille et le jeune homme aurait perdu le contrôle de la situation. D'après la préfète de la Loire, ce sont les participants d'une soirée qui devait avoir lieu dans un établissement public et qui avait été annulée en raison du coronavirus, qui ont débarqué à la fête d'anniversaire sans y avoir été invités.

Dans un contexte de recrudescence des cas de coronavirus et de probable passage de Saint-Etienne - comme Lyon, Grenoble et Lille - en alerte maximale ce jeudi 8 octobre, une enquête a été ouverte pour mise en danger de la vie d'autrui. Les deux locataires de l'appartement ont été entendus par la police, d'autres témoins devraient suivre. Aucune plainte n'a été déposée pour le moment.

 

5 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 8 Oct 20 à 16 h 23

    Surement toutes des personnes qui ont étudié la biologie, la transmission des virus, etc.
    Hein ? Non ?
    Ha oui c'est vrai, le but du système n'est pas de faire des citoyens pleinement conscients...

    Modéré
    1. benplay69009 - jeu 8 Oct 20 à 20 h 02

      abolition de l'intéligence plus que toi en tout cas vu qu'ils ont compris que le covid est une gripette avec une létalité de 0,3 pour cents

      Modéré
  2. Parolededemocrate - ven 9 Oct 20 à 0 h 14

    Ils ont voulu appliquer la méthode de l'immunité de groupe qui était une solution envisagée avant de découvrir que notre système de santé était à la traîne.

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. JANUS - ven 9 Oct 20 à 9 h 16

    Le suicide d'une nation....mais "Abolition de la monnaie" a la solution !

    Signaler un commentaire inapproprié
  4. Abolition_de_la_monnaie - ven 9 Oct 20 à 10 h 18

    Dites la modération, je peux savoir en quoi il y a un problème dans ce commentaire ?

    "Surement toutes des personnes qui ont étudié la biologie, la transmission des virus, etc.
    Hein ? Non ?
    Ha oui c'est vrai, le but du système n'est pas de faire des citoyens pleinement conscients..."

    vous jouez à quoi avec votre système de commentaire inapproprié ?

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut