(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Coronavirus à Lyon : une centaine de médecins demandent d’obliger la vaccination pour les soignants

La question de rendre la vaccination obligatoire pour les membres du personnel soignant se fait de plus en plus pressante ces derniers jours. Ce dimanche, dans le JDD, 96 médecins signent une tribune pour demander son obligation et "éviter une troisième vague". 

Le variant Delta continu de gagner du terrain en France et même si, pour l'instant, le nombre de nouveaux cas quotidiens reste faible (moins de 2 000 par jour en France), il préoccupe les autorités. Ces dernières s’inquiètent plus particulièrement de la vaccination chez les membres du personnel soignant. À cet égard, le Premier ministre Jean Castex doit recevoir dès ce lundi les chefs de file du Parlement et des élus locaux pour aborder, notamment, la question de l’obligation vaccinale des soignants. 

Ce dimanche, le gouvernement a reçu un soutien de poids dans cette optique, 96 médecins demandant dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche, de ce 4 juillet, de rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 pour les soignants des hôpitaux et des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). On retrouve parmi les signataires quelques praticiens de la région, à l'instar de Pierre-Yves Benhamou, du CHU de Grenoble, Michel Canis, du CHU de Clermont ou encore Alain Lepape, médecin généraliste à Pierre-Bénite, près de Lyon.


"S’il y a une loi, je souhaite qu’elle soit examinée et adoptée par le Parlement le plus tôt possible, pourquoi pas dès le mois de juillet." Olivier Véran, ministre de la Santé


Un calendrier resserré 

Ces praticiens réclament au gouvernement de "prendre dès à présent la décision d’obligation vaccinale" pour toute personne salariée d’un Ehpad ou d’un hôpital "[s’]exposant ou exposant les personnes dont elle est chargée à des risques de contamination" au Covid-19.

Afin d’"éviter une quatrième vague", ils lui demandent de "mettre en œuvre les dispositions nécessaires pour que l’application de cette décision soit effective avant le début du mois de septembre".

Mardi dernier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait fixé aux soignants un objectif de vaccination de 80 % "d’ici au mois de septembre", faute de quoi le Covid-19 serait ajouté à la liste légale des vaccins obligatoires pour les soignants, à l'instar de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite et de l'hépatite B. Toutefois, trois jours plus tard, il était revenu sur cette annonce en évoquant un calendrier plus resserré : "S’il y a une loi, je souhaite qu’elle soit examinée et adoptée par le Parlement le plus tôt possible, pourquoi pas dès le mois de juillet".

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut