ARS à Lyon
ARS à Lyon

Coronavirus à Lyon : que faut-il faire en fonction de sa situation ?

L'agence régionale de santé a publié ses recommandations sur la marche à suivre face au coronavirus COVID-19 en fonction de son profil et d'éventuels symptômes. La grande difficulté de cette maladie, c'est que l'immense majorité des gens porteurs ne le savent pas forcément.

Nous sommes potentiellement tous porteurs du coronavirus COVID-19, même sans le moindre symptôme. C'est le message en substance que tente de faire passer l'Agence régionale de santé (ARS). Dans 8 cas sur 10, la maladie est bénigne, mais les porteurs peuvent la disperser autour d'eux et contaminer des gens plus fragiles. Cette contamination des plus vulnérables peut entrainer pour eux une hospitalisation parfois lourde, un passage en unité de réanimation, voire le décès. C'est à cause de cette particularité du coronavirus COVID-19 que des mesures de confinement sont mises en place. Les enfants et jeunes sont peu touchés par la maladie, mais sont de "parfait" porteurs sains. Pour ceux qui pensent ne rien craindre, l'enjeu n'est pas de se protéger, mais de protéger les autres.

Dans ce contexte, l'ARS vient de publier ses recommandations face à la maladie.

Pour tous  : "je me lave régulièrement les mains, je tousse et éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique et les jette immédiatement, je ne salue pas les autres par une poignée de main ou par une embrassade, je respecte une distance de 1 mètre avec toute autre personne".

Pour les gens en contact avec un cas confirmé : "Je reste à mon domicile, je m’isole 2 semaines, je respecte scrupuleusement les gestes-barrières, je surveille ma température 2 fois par jour, je surveille l’apparition éventuelle de symptômes (toux, difficultés respiratoires, fièvre) et j’adopte le télétravail".

Enfin, pour les personnes présentant des symptômes : "Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin si besoin et ne me rends pas directement au cabinet, au laboratoire ou aux urgences ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15".

 

 

Sur mobile, si le direct ne s'affiche pas, vous pouvez le lancer en cliquant ici.

à lire également
Faire défiler vers le haut