L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
© Eliot Lucas

Coronavirus à Lyon : les agents de la ville déposent un préavis de grève d'un mois

Les agents de la ville de Lyon s'inquiètent du manque de moyens de protection sanitaires mis à leur disposition pour exercer leurs missions. 

Alors que les services de la ville de Lyon retrouvent peu à peu une activité normale suite au déconfinement, les agents de la ville de Lyon “s’inquiètent des modalités d’ouverture et d’accueil des publics comme ils s’inquiètent des moyens mis à leurs dispositions pour tenir leur mission en toute sécurité, dans le cadre de la crise sanitaire et de la circulation du Covid-19”, a indiqué la CGT dans un communiqué.

Le syndicat estime que le “CHSCT n’ait pas joué son rôle à la hauteur de l’enjeu en soutenant les agents dans leur volonté de pouvoir travailler, en sécurité, dans des conditions sanitaires sécurisés et qu’il en soit de même pour l’offre d’accueil aux publics”.

C'est pour cette raison qu'un préavis de grève a été déposé pour tout le mois de juillet.

Les agents demandent notamment :

  • Qu'en cas de risques pour la santé et la sécurité des agents, la possibilité de retrait immédiat et le diligentement d'une enquête du CHSCT qui pourrait décider de la fermeture de l'établissement concerné. 
  • Le renfort en personnels dans les établissements qui retrouvent une activité même restreinte et nécessitent une maîtrise et un contrôle du respect des contraintes et des règles imposées au public.
à lire également
Un homme d'une trentaine d'année a été interpellé mardi à Villeurbanne après avoir tenté d'échapper à la police. Sans permis, il a refusé de s'arrêter à un contrôle de police, il a pris la fuite avant de percuter un véhicule avec notamment 2 enfants à l'intérieur.
4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2020

    Et c'est quoi précisément les "éléments qui mettent en péril la sécurité des employés" ?

    Pourquoi l'article n'en parle pas ?

  2. Jol - 24 juin 2020

    Pourtant il y a eu des reunions de concertation et pas mal d'equipements ou de modifs d'organisation à ce que j'ai entendu par un proche
    donc il serait interessant qu'ils precisent ce qui leur pose problème

  3. JANUS - 25 juin 2020

    Pourtant, les agents municipaux ont été payé pendant le confinement, sans baisse de salaire.

  4. Caïn Marchenoir - 25 juin 2020

    Le motif de la grève, il est dans ces trois lettres : CGT.
    (Sans compter un bon petit coup sur la tête de la Mairie actuelle. Dommage que les usagers soient les premiers à pâtir de tout ça.)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut