(Photo by GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Coronavirus à Lyon : le point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France

Santé publique France a publié, ce vendredi, le point épidémiologique d’Auvergne-Rhône-Alpes de la semaine du 17 au 23 août. L’épidémie est dans une phase de progression exponentielle, mais avec peu de conséquences sur l’hôpital pour le moment.

Cette semaine, le Rhône est passé en rouge selon l’indicateur du niveau de vulnérabilité de Santé publique France, avec un taux d’incidence de 64,8/100 000, au-dessus du seuil d’alerte de 50/100 000. En France il n’y a que 11 départements dans cette situation, en Auvergne-Rhône-Alpes c’est le seul. Néanmoins le taux d’incidence en région a doublé en une semaine, passant de 16/100 000 à 33,1/100 000.

Une quarantaine de clusters ont été identifiés sur le territoire, 10 rien que pour le Rhône, contre 3 la semaine passée. Un cluster est une concentration localisée de personnes positives au coronavirus. Dans le département deux sont liés à des rassemblements de personnes (par exemple soirée, fête de famille…), deux dans des EPHAD et un à la suite d'un retour de vacances hors territoire métropolitain. Le nombre de cas par cluster peut être très variable. Un cluster recouvre de 3 à 33 cas actuellement. La moyenne de personnes contaminées pour un cluster est de 8.

Pour les dépistages dans le Rhône, 22 191 tests RT-PCR ont été effectués du 17 au 24 août pour un nombre de cas positifs de 1216 (soit 5,5 % du total).

L’épidémie progresse à une vitesse folle dans le département, mais la bonne nouvelle c’est que le taux d’hospitalisation reste bas. Au niveau de la région il a même baissé du 17 au 24 août avec 248 personnes hospitalisées, dont 20 en réanimation, contre 295 hospitalisations et 21 en réanimations la semaine précédente.

C’est l’enjeu du moment, éviter à tout prix une nouvelle surcharge des hôpitaux. Pour cela, il n’y a pas de solutions miracles, il faut endiguer la progression actuelle du nombre de personnes contaminées. Porter son masque, respecter les gestes barrières et s’isoler puis se tester en cas de soupçon de Covid-19, que ce soit en ayant des symptômes ou en ayant côtoyé une personne contaminée sont les principales armes contre l'épidémie.

1 commentaire
  1. Georges Marchais - dim 30 Août 20 à 23 h 45

    1 décès hier en France

    Raoult avait raison

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut