Uber Eats

Coronavirus à Lyon : la livraison des repas autorisée à une condition

Malgré la pandémie de coronavirus COVID-19 et le confinement qui devrait se faire un peu plus important ces prochains jours, la livraison de repas à domicile peut continuer à une condition.

Suite à la pandémie de coronavirus COVID-19, les restaurants n'ont plus le droit d'accepter des clients, sauf pour la vente à emporter ou les livraisons. Sur ce deuxième point, des règles viennent d'être mises en place par le gouvernement.

Pour que ces livraisons soient maintenues, elles doivent être "sans contact".

Les règles sont les suivantes selon le gouvernement :

  • Une zone de récupération des repas doit être aménagée par le restaurant, distincte de la cuisine, afin d’assurer la récupération du repas sans contact entre la ou les personnes chargées de la préparation du repas et la personne chargée de la livraison ;
  • Le livreur dépose son sac ouvert et le personnel du restaurant place le repas directement dans le sac ;
  • Lors de la livraison du repas, le livreur prévient le client de son arrivée (en frappant ou en sonnant) ;
  • Le livreur part immédiatement ou s’écarte d’une distance de minimum 2 mètres de la porte, avant ouverture de la porte par le client. L’objectif est de ne pas se croiser.

Pour les restaurateurs comme les livreurs, le gouvernement rappelle l'importance des gestes barrière (se laver les mains, tousser dans son coude...), mais aussi :

  • Toute personne symptomatique (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) ne doit pas se rendre sur son lieu de travail ;
  • Lors de l’attente devant un restaurant, les livreurs s’assurent du respect de la distance de sécurité d’1 mètre entre eux ;
  • Le livreur prévient le client de l’arrivée du livreur et part immédiatement ou s’écarte d’une distance de minimum 2 mètres de la porte après le dépôt du repas ;
  • Le matériel de livraison doit être régulièrement nettoyé, particulièrement les zones en contact avec les mains, à l’aide de lingettes désinfectantes ou d’un chiffon et de produit d’entretien correspondant à la norme NF ou EN 14476 (inscrite sur l’étiquette).

 

Restez connectés à notre direct toute la journée pour connaître les dernières informations.

Sur mobile, si le direct ne 'affiche pas, vous pouvez le lancer en cliquant ici. 

 

 

à lire également
Le bilan n'est pas forcément mauvais ce mardi soir dans les hôpitaux de la région. Oui, il y a plus de patients hospitalisés des suites du covid-19. Mais une légère hausse, bien inférieure à celle enregistrée au printemps. Pour le moment.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 16 mars 2020

    Et dire qu'on a laissé venir des supporters de foot de Turin qui sont venus dépenser leur argent dans les bars et restaurants de Lyon... (sans oublier les liaisons par Bus jusqu'à Perrache qui ont continué longtemps).
    L'économie monétaire est nocive.
    Et bientôt feront-ils comme les USA et les Chinois, ils vont désinfecter et mettre en quarantaine les billets de banque ?
    🙂

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut