Photo by Valery HACHE / AFP)

Coronavirus à Lyon : dans les grandes surfaces, les produits d'hygiène c'est oui, le maquillage c'est non

Le Premier Ministre a annoncé que dès mardi, les grandes surfaces ne pourront plus vendre les produits interdits à la vente dans les commerces de proximité. Mais quels sont ces produits "de première nécessité" ?

La polémique enfle depuis l'annonce du confinement autour des librairies et des commerces de proximité. Ils doivent être fermés. Quand certaines grandes enseignes pouvaient continuer à vendre les mêmes produits.

Dimanche soir, le Premier Ministre, Jean Castex, sur TF1, a annoncé que "la vente des produits qui (...) sont d'ores et déjà interdits dans les commerces de proximité sera interdite dans les grandes surfaces à partir de mardi", dès le 3 novembre donc.

Le maquillage, c'est non

Mais quels sont ces produits désormais interdits à la vente ?

"Je préfère qu'on utilise le terme de produits de première nécessité. Je précise que la coiffure à domicile et l'esthétique à domicile ne pourront pas être exercés. Les produits d'hygiène seront gardés, le maquillage non. Les grandes surfaces les retireront. Il y aura une obligation pour la grande distribution de ne pas mettre dans les rayons les produits qui pourraient être vendus dans les petits commerces", explique ce lundi, Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et moyennes entreprises, sur franceinfo.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : ce qui reste ouvert, ce qui est fermé

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut