Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Coronavirus à Lyon : contrôlé sans son attestation pour la quatrième fois

Vendredi 27 mars un jeune homme a été contrôlé à Villeurbanne sans son attestation de déplacement dérogatoire. C’est la quatrième fois depuis le début du confinement.

Dans la soirée du vendredi, la police a contrôlé un jeune âgé de 16 ans pour non-respect du confinement rue Gabriel-Péri à Villeurbanne. Connu pour dix faits de délinquance antérieurs, c’était la quatrième fois que le jeune homme était contrôlé pour les mêmes faits.

Pour rappel, s’il y a plus de trois violations du confinement dans les 30 jours cela devient un délit passible de six mois d’emprisonnement et 3750 euros d’amendes. Les policiers ont donc placé le mineur en garde à vue et l’ont présenté au Parquet de Lyon pour un rappel à la loi.

Retrouvez toutes les informations en direct à Lyon ici.

à lire également
Le procès des sept hommes accusés d'avoir abattu Abdel Ali Laouar à Villeurbanne, en 2016, a pris fin ce vendredi 25 septembre. Trois hommes ont été condamnés à une lourde peine d'emprisonnement, les quatre autres ont été acquittés.
2 commentaires
  1. paul-chabert-dhieres - 29 mars 2020

    10 faits délinquance auxquels s'ajoutent 4 sorties illégales. De fait, aucune des punitions ou menaces mises en oeuvres à ce jour n'ont d'effet. Qu'attend on pour changer méthode

  2. Limas69 - 29 mars 2020

    Il faudra un jour qu'on m'explique comment n'avoir qu'un rappel à la loi quand on risque 6 mois de prison et 3750€ d'amende !!!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut