Marché

Coronavirus à Lyon : des élus veulent rouvrir les marchés

Les élus EELV de Lyon et la maire du 1er arrondissement Nathalie Perrin-Gilbert ont demandé la réouverture des marchés à Lyon, dont celui de la Croix-Rousse.

Dans un communiqué, les élus Europe Écologie – Les Verts ont demandé mercredi la réouverture des marchés de la ville de Lyon. “Les écologistes soucieux de la fragilité des petits producteurs locaux ont demandé le maintien des marchés alimentaires lyonnais chaque fois que cela est possible. Les marchés de producteurs doivent être maintenus pour garantir une meilleure alimentation des Lyonnaises, la survie des paysans, le maintien de ces circuits d’approvisionnement de proximité. Notre ville a un rôle à jouer en matière de sécurité alimentaire”. 

Depuis un décret du 23 mars, les marchés ouverts de France ont été fermés en raison des mesures de confinement et de lutte contre le coronavirus. Des dérogations peuvent être accordées par la préfecture sur demande des maires, mais la fermeture est la règle.

Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er arrondissement a elle aussi demandé la réouverture du marché de la Croix-Rousse dans une lettre adressée au préfet du Rhône et au maire de Lyon. “Ce marché constitue en effet une source d’approvisionnement importante pour les habitantes et habitants du 1er arrondissement, notamment du haut, cœur et ouest des Pentes”, écrit-elle. Elle propose notamment qu'il ait lieu “3 jours par semaine au lieu de 6 jours : les mardis, vendredis et dimanches par exemple”, avec des “étals proposés uniquement aux commerçants réguliers du marché”, avec une seule rangée d'étals (des deux côtés du boulevard de la Croix-Rousse). 

Du côté des écologistes, on estime que “jusqu’à mardi, la tenue des marchés lyonnais pour lesquels des mesures de distanciation avaient été mises en place a prouvé son efficacité. La réduction de la circulation automobile permet aussi la tenue des marchés sur de plus grands espaces encore, si besoin était.”

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
L'agence régionale de santé vient de publier son bilan des personnes hospitalisées à cause du coronavirus COVID-19 à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes. Si ces chiffres n'indiquent qu'une tendance de l'épidémie, il montre une évolution qui reste stable. 
2 commentaires
  1. PAUL Gabriel - 26 mars 2020

    Je pense que les marchés alimentaires avec producteurs locaux doivent être maintenus.
    Mais il est nécessaire que les personnes derrières les étales soient équipés de masques, de lunettes ainsi que de gants jetables adaptés.
    Pour les clients il me semble que les masques sont aussi indispensables avec les autres mesures de protections individuelles (distances de plus d’un mètre, etc.)
    Prenons exemple sur les pays ou la lutte contre COVID-19 marche.
    Allemagne, Corée du sud ou le confinement est beaucoup moins restrictif mais avec davantage de tests et isolement total des cas positifs et protection individuelle généralisée.

  2. JANUS - 26 mars 2020

    Pour une fois NPG ne fait pas dans le dogmatique. Les produits frais ce sont les marchés pas les supermarchés !

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut