Taka Takano © tim douet_0004
La salle du Restaurant © TD

Coronavirus à Lyon : ce qui est ouvert, ce qui est fermé

En pleine épidémie de coronavirus à Lyon et en France, le gouvernement a pris des mesures drastiques pour tenter de freiner la propagation du virus. Qu'est-ce qui est ouvert à Lyon ? Qu'est ce qui est fermé ?

En pleine épidémie de coronavirus à Lyon et en France, le gouvernement a pris des mesures drastiques samedi soir pour tenter de freiner la propagation du virus. Qu'est-ce qui est ouvert à Lyon ? Qu'est ce qui est fermé ?

FERME au public jusqu'au 15 avril :

  • Les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple
  • Les centres commerciaux
  • Les restaurants et débits de boissons
  • Les salles de danse et salles de jeux
  • Les bibliothèques et centres de documentation
  • Les salles d'expositions
  • Les établissements sportifs couverts
  • Les musées

Les restaurants et bars d’hôtel sont également concernés par cette interdiction, avec une tolérance pour l’activité « room service » qui reste possible.

OUVERT

  • Les magasins et marchés d’alimentation
  • Les pharmacies
  • Les banques
  • Les stations- services essence
  • Les commerces de distribution de presse
  • Les hôtels
  • Les Halles Paul Bocuse (hors restaurants)
  • Les Halles du Grand Hôtel-Dieu
  • Les Halles de la Martinière (pour la seule partie alimentation)
  • Les centres commerciaux de la Part Dieu et de Confluence (accessibles pour l’accès aux surfaces alimentaires)
  • Les restaurants et débits de boissons peuvent maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison.

A Lyon, la ville précise que les magasins alimentaires et les marchés alimentaires sont donc autorisés à fonctionner. En revanche les marchés manufacturés doivent rester fermés.

à lire également
L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
Séisme politique à Lyon. Gérard Collomb, le maire de Lyon, s'est allié à la droite en vue du 2e tour des municipales à Lyon et métropolitaines, le 28 juin prochain. Et à gauche ? Les écologistes, arrivés en tête à Lyon et dans la Métropole, discutent avec le PS, avec Nathalie Perrin-Gilbert et avec David Kimelfeld...
Faire défiler vers le haut