Chantier de la 2e phase de la Confluence – Lyon, juillet 2016 © Tim Douet
Chantier de la 2e phase de la Confluence – Lyon, juillet 2016 © Tim Douet
Article payant

Urbanisme lyonnais : Confluence, un futur imparfait

Une première phase s’est achevée cet été, une nouvelle débute. Lancés en 2003, les grands travaux du quartier Confluence vont continuer pendant encore douze ans, au minimum. Mais ce quartier censé incarner l’avenir de Lyon se conjugue au futur imparfait.

Après quinze ans de travaux, la Confluence repart pour… douze ans de travaux, cette fois majoritairement côté Rhône. Le chantier de la tour Ycone, dessinée par Jean Nouvel, s’achève. Le parking souterrain du Marché Gare accueille déjà des véhicules sur ses 840 places ; mutualisé, il sera partagé entre les entreprises (le jour) et les habitants (la nuit). À côté, l’ancienne salle de rock va être réhabilitée. La suite sera plus sage. Les tours grises du projet Ynfluences Square ont donné le la et le labo des folies architecturales vient sans doute de fermer ses portes. On observe aussi une densification des constructions, même si la société publique locale (SPL) Lyon Confluence aime rappeler que les logements doivent avoir “deux heures d’ensoleillement par jour”.

Il vous reste 91 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Vue du Vieux-Lyon © Tim Douet
Deuxième ville AirBnB de France, Lyon affiche une offre qui monte à 10 % du parc immobilier dans certains quartiers de l’hypercentre. De quoi alimenter la tension sur le parc locatif, alors que les Lyonnais ont déjà du mal à se loger.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut