ZAC Gratte-Ciel, Villeurbanne © Antoine Merlet
ZAC Gratte-Ciel, Villeurbanne © Antoine Merlet

Confinement à Villeurbanne : un arrêté contre les chantiers bruyants

La ville de Villeurbanne a pris un arrêté pour limiter les nuisances sonores des chantiers bruyants, publics comme privés durant le confinement. 

Suite à un arrêté pris par Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, les chantiers publics comme privés "ne sont autorisés que de 9h à 12h et 14h à 17h du lundi au vendredi. Ils sont interdits les samedis, dimanches et jours fériés".

Cet arrêté pris pour limiter les nuisances sonores des chantiers s'applique jusqu'à la fin de la période de confinement.

"Ces circonstances locales imposent des mesures particulières dès lors que les règles du confinement ne permettent plus aux habitants de s’éloigner de leur domicile. Certains subissent en permanence les nuisances de travaux qui, par leur durée, leur répétition et leur intensité, peuvent porter atteinte à leur tranquillité voire à leur santé", précise la ville.

"Selon les circonstances, des dérogations pourront être accordées ou, à l’inverse, des mesures plus strictes pourront être mises en œuvre. La Ville devra être prévenue de la tenue d’un chantier 72 h au préalable et les riverains informés des phases de déroulement, de la durée et si possible de l’intensité sonore générée par les travaux. Les contrevenants s’exposent à des poursuites pénales et administratives", ajoute Villeurbanne.

2 commentaires
  1. Clou - 20 avril 2020

    Ravi de voir qu'il est bien plus important pour le maire de villeubanne de limiter les travaux, plutôt que de faire respecter la loi en place contre le trafic de drogue, le tapage nocturne, le confinement au tonkin.
    Zone de non droit... Je vous invite à venir faire un reportage dans le quartier...

  2. FarahC - 21 avril 2020

    J'habite Villeurbanne Rue Antonin Perrin et nous vivons actuellement un calvaire !!!!!!!!!
    Deux chantiers à 20m d'écart sous nos fenêtres, des dizaines de réclamations envoyées à la mairie et seulement des réponses techniques qui nous sont faites.
    Aucune réponse humaine.
    Plus possible de sortir sur son balcon, ni même d'ouvrir sa fenêtre, même fenêtres fermées le bruit est insoutenable.
    Nous restons chez nous pour sauver des vies et on nous inflige des tortures sonores de 9h à 17h, quand c'est respecté !!!! 9h 17h C'est tout de même plus de 6h de bruit c'est énorme lorsqu'on est enfermé rendez vous compte de notre calvaire.
    Il y a des jours où ça finit à 20h ou bien ça reprend le samedi matin car il y a "contretemps" disent-ils !
    Aucun respect de l'humain, les riverains sont à bout de nerfs et se déconfinent.
    Les malades, les enfants et les autres souffrent du matin au soir, c'est l'enfer.

    A quand du civisme ? A quand de l'humanité ? A quand de vraies décisions face à cette crise inédite et anxiogène ?
    Nous sommes désespérés 🙁

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut