collombier

Colombier-Saugnieu : vers le départ des gens du voyage

collombier ()

Depuis le 23 juin, près de 1 000 évangélistes campent dans cette commune de 2 500 habitants, située à l’est de l’agglomération lyonnaise. Face au ras-le-bol des riverains, le maire, impuissant, avait démissionné jeudi soir, et les habitants ont organisé ce vendredi matin une opération escargot aux abords de l’aéroport. Une solution est en passe d’être trouvée.

Dimanche, 16 heures. Les quelque 800 gens du voyage et 200 caravanes qui stationnent aujourd'hui à Colombier-Saugnieu ont promis de quitter à cette échéance le village de l'Est lyonnais. Une décision arrêtée après l'intervention du préfet délégué à la sécurité, ce vendredi. Ces dernières heures, la tension était montée d'un cran, avec la démission du maire et de cinq adjoints, jeudi soir, et l'opération escargot aux abords de l'aéroport Saint-Exupéry, exécutée ce vendredi matin par les habitants de la commune (photo ci-dessous).

Capture d’écran 2013-07-19 à 17.32.50 ()

Jusqu'au 23 juin dernier, Colombier-Saugnieu était un village rural qui comptait 2 500 habitants. Un havre de paix en marge de l'agglomération lyonnaise. Un petit coin de paradis, qui avait fêté son nouvel étang début juin. Pourtant, au début de l'été, 900 personnes ont brusquement débarqué, emmenées par 200 caravanes et 300 autos. Ces évangélistes se sont installés sur le terrain dévolu au vide-grenier. Depuis le 7 juillet, certains sont partis, d'autres sont arrivés.

4 aires d’accueil dans la communauté de communes

collombier2 ()

crédit : Annie Declérieux

Selon la directrice générale des services, ils n'avaient pas l'intention d'échoir ici. "Ils ont dévié de leur itinéraire à cause d'un enfant malade d'une leucémie, hospitalisé à Lyon", explique le maire, Pierre Marmonier (photo ci-contre). "On se demande aussi si ce n'est pas l'effet pervers de nos aires d'accueil : ils sont venus sans passer par la procédure de réservation préalable, et comme il n'y avait pas assez de places, ils se sont installés à proximité", avance la directrice générale des services. La communauté de communes de l'Est lyonnais a en effet fait construire une aire de grand passage et trois autres, d'une capacité de 200 places. "Ici, il fait bon vivre. On a de l'eau et de l'électricité un peu partout. Ils attendaient d'autres communautés, ils ne voulaient pas se diviser", complète la directrice.

“Une ville entière qui se déplace dans notre petit village”

"Vu le nombre de caravanes, c'est presque une ville entière qui se déplace dans notre petit village", résume un habitant dans un courrier adressé au maire. Parmi les désagréments constatés, les branchements sauvages au réseau EDF et à l'eau potable (estimation du coût de l'eau consommée : près de 20 000 euros). Les doléances de riverains s'accumulent : "Le chemin de la Vie-des-granges est un vaste WC à ciel ouvert", "du bruit, des pétards, des chiens errants". "Le campement est relativement propre, il n'y a pas eu de recrudescence de vols et encore moins de cambriolages", relativise toutefois le maire. Il n'empêche, l'impatience le dispute au désarroi. "Faut-il être le maire d'une grande commune pour obtenir les moyens de restaurer le calme et la quiétude sur son territoire ?" s'agace un habitant. C'est l'absence de réaction rapide des autorités qui a conduit le maire à jeter l'éponge jeudi soir.

Capture d’écran 2013-07-19 à 17.33.40 ()

La démission du maire devrait être refusée

Ce vendredi, la situation est en passe de se débloquer. Le préfet délégué à la sécurité, le maire et deux pasteurs représentant la communauté des nomades ont discuté. "Un échange courtois", précise l'édile. Conséquence du déblocage de la situation : la démission de la municipalité ne devrait pas être acceptée par le préfet.

Mis à Jour lundi matin : les caravanes ont quitté Colombier Saugnieu vers 17h ce dimanche. Pour lire la suite, cliquer ici.

2 commentaires
  1. FOurs - sam 20 Juil 13 à 12 h 52

    Je suis bien étonnée que ces caravanes n'aient pas de toilettes internes… Quant aux ordures, il fallait non seulement prévenir les services de cette arrivée, mais en plus cela voudrait dire que ces nomades ne les gèrent pas ! Ce serait bien de vérifier ces données dans l'article…

  2. colombine69 - lun 22 Juil 13 à 8 h 13

    Je profite du message ci dessus pour réagir... Ces gens sont enfin partis hier... Effectivement l'arrivée de ces gens du voyage n'est pas passée inaperçue chez nous ! Le mois dernier nous avons inauguré un joli étang, avec des structures pour petits et grands... nous ne pouvions plus en profiter... Les caravanes se sont installées : En face Par ailleurs concernant les poubelles : http://mairie-colombiersaugnieu.fr/fr/actualite/75336/le-calme-retrouve Je crois que ça se passe de commentaire..

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut