Gérard Collomb rentrée 2014 bureau mairie
© Tim Douet

Collomb pour une primaire à gauche si…

Hier soir, sur Public Sénat, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb s’est positionné contre l’exécutif sur un certain nombre de sujets.

Invité de l’émission Preuves par trois, Gérard Collomb a tout d’abord pris position contre les récents arbitrages du Gouvernement sur la politique familiale. Une réforme que "très peu de gens demandaient" et "qui va coûter très très cher".

L’élu lyonnais poursuit en se disant favorable à une primaire à gauche pour les présidentielles de 2017. Tout dépendra, selon lui, de la proportion des Français qui souhaitent que François Hollande soit de nouveau candidat. Pour Gérard Collomb, si "17 %" uniquement des Français y sont favorables, le chef de l’Etat pourrait ne pas souhaiter se représenter. D’autre part, le maire de Lyon ne voit pas pourquoi "on ne pourrait pas avoir une compétition ouverte". Aucune objection sur le principe, qui est d’ailleurs inscrit dans les statuts du Parti socialiste.

à lire également
Après avoir laissé filer les comptes Facebook et Twitter pourtant présentés sur le tract de campagne de Gérard Collomb, ses équipes de campagne ont fait une nouvelle bourde qui a des répercussions directes sur l'ancien site du candidat, mais aussi le nouveau. 
Faire défiler vers le haut