Christophe Boudot
© Tim Douet

Circulation alternée : une mesure "inefficace et injuste" selon Boudot

Dans un communiqué, l’élu FN a parlé d’une mesure "inutile et liberticide" et estimé que "l’État et ses représentants préfèrent stigmatiser une catégorie de la population".

Alors que Michel Delpuech, le préfet du Rhône, vient de décider la mise en place de la circulation alternée à Lyon et Villeurbanne à partir de vendredi, Christophe Boudot, l'élu FN, a critiqué une décision "inefficace et injuste". "Il est toujours plus facile de prendre pour cible les milliers d’usagers de la voiture qui l’utilisent tous les jours pour se rendre sur leur lieu de travail plutôt que les chauffages urbains et les grosses entreprises polluantes du sud de Lyon dont les fumées se rabattent sur la ville", a-t-il indiqué dans un communiqué ce mercredi.

Selon, lui, "l’État et ses représentants préfèrent stigmatiser une catégorie de la population, celle qui travaille sans se plaindre, qui paie sagement ses impôts et taxes, et qu’en endort périodiquement à grands coups de promesses à chaque veille de scrutin électoral."

L'élu FN que la pollution ne disparaîtra pas "en réutilisant toujours les mêmes recettes inutiles et liberticides", mais plutôt "en favorisant ouvertement une filière française de véhicules propres, notamment à hydrogène, et en faisant de notre pays un leader mondial dans ce domaine."

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut