Démonstration dynamique d'un sauvetage militaire
©Grégor Clauss

Cérémonie du 11 novembre : Lyon, ville de la santé des armées

350 soldats étaient présents aujourd'hui place Bellecour pour commémorer, en présence de Gérard Collomb et Michel Delpuech, le 98e anniversaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale. Une cérémonie qui a mis à l'honneur le service des santés des armées.

Démonstration dynamique d'un sauvetage militaire place Bellecour

©Grégor Clauss
Démonstration dynamique d'un sauvetage militaire place Bellecour

Habituellement organisée sur l'île du Souvenir du parc de la Tête d'Or, la cérémonie de commémoration de l'Armistice du 11 novembre a eu lieu cette année Place Bellecour. Un lieu chargé d'histoire pour célébrer également le 100e anniversaire de la bataille de Verdun (février à décembre 1916) qui fit 300 000 morts et davantage de blessés, qui seront pris en charge en grande partie à Lyon, véritable "ville-hôpital", selon les termes d'Édouard Herriot, alors maire de la ville.

L'ambiance se prêtait donc bien à l'honneur rendu au service des santés des armées. Honneur choisi également pour marquer l'arrivée à Bron de l'école du personnel paramédical des armées (auparavant à Toulon) faisant de la métropole lyonnaise l'unique pôle de formation initiale des médecins, infirmiers et pharmaciens militaires. Était présente également, une unité de l'École de service de santé des armées, également située à Bron.

"Transmettre aux jeunes générations"

Tenues militaires de la Grande Guerre au Veilleur de pierre

©Grégor Clauss
Tenues militaires de la Grande Guerre au Veilleur de pierre

Sous un ciel capricieux, les officiels se sont attelés au protocole dès 10 heures. Après avoir déposé gerbes de fleurs auprès du Veilleur de pierre, en présence des associations des anciens combattants, Gérard Collomb et Michel Delpuech ont chacun prononcé un discours sur l'importance de cette journée "pour tirer les leçons du passé". Plus généralement, le maire de Lyon a souligné l'importance du Souvenir surtout à l'heure "où les nuages qui partout autour de nous s'amoncellent".

Village de la santé des armées

Le soleil revenu pour le traditionnel défilé sous la Musique de l'Artillerie de Lyon, la foule présente était invitée à se rendre derrière la statue équestre de Louis XIV. Là-bas s'est mis en place un véritable village militaire, ouvert par une démonstration dynamique de dix minutes d'un sauvetage au combat sur mannequin. Tout autour avait lieu une exposition historique de la santé des armées à Lyon. Jusqu'à 16 heures, les passants pouvaient découvrir le savoir-faire et le matériel du service de santé des armées, mais aussi se renseigner auprès des stands des deux écoles brondillantes. L'occasion de recruter de nouveaux médecins militaires qui défileront peut-être à leur tour un 11 novembre.

Faire défiler vers le haut