Cécile Siméone : "Lyon, c'est mon cocon"

QUE SONT-ILS DEVENUS ? - Avant Charlotte Le Bon et Louise Bourgoin, et après Mademoiselle Agnès, c'était la miss Météo de Canal +. Rapatriée désormais à Lyon où elle officie à OL TV, elle rêve de musique, mais pas de cinéma.

Lorsque Cécile Siméone répond au téléphone, elle est dans sa voiture, en train de déposer ses enfants quelque part. Sa voix douce contraste avec son ton assuré de maman. ''Occupe-toi bien de ta sœur !'' Un bruit de portière qui claque, et la voilà fraîche et disponible. Qui se souvient de la pétillante Cécile Siméone ? Dans les années 90, elle présentait le bulletin météo sur le plateau de l'émission phare Nulle Part Ailleurs aux côtés de Philippe Gildas. Un bon souvenir, selon elle : ''je faisais quelque chose de léger, donc je me prenais pas la tête, mais c'était le vrai esprit Canal''. Surtout que son embauche a été un concours de circonstance, un heureux hasard : ''on m'a repérée comme ça, raconte-t-elle. C'est Alain de Greef qui m'a remarquée et qui m'a demandé de faire la météo. C'est resté comme un bon passage dans ma vie."

Puis elle quitte la chaîne privée pour faire d'autres choses au gré des propositions, et épouse entre temps l'ancien gardien de but Dominique Casagrande avec qui elle aura deux filles. En 2003, elle débute le tournage de la série ''Commissaire Valence'', où elle joue le rôle de Laurence aux côtés de Bernard Tapie. A propos de lui, elle se remémore les bons moments qu'elle a vécu sur le plateau : ''il est peut être décrié, mais je me suis bien amusée à l'écouter. Le personnage des Guignols n'est pas si loin de la réalité !'' En deux ans, elle tourne un peu moins de dix épisodes et s'arrête. Depuis, l'idée de refaire l'actrice n'est ''pas du tout dans (ses) plans''.

La télé, elle y revient ensuite avec deux émissions sur des chaînes du câble. En 2004 d'abord avec Top Models USA, une émission de télé-réalité américaine transcrite en français et diffusée sur Téva. Quatorze jeunes femmes concourent pour devenir la ''Top Model USA'' de l'année et doivent pour cela se livrer bataille lors de séances photos ou de défilé. Cécile fait alors la présentation de l'épisode hebdomadaire. Puis en 2006, après 15 ans de télé nationale, elle revient sur un plateau bien lyonnais, OL TV. ''Lyon, c'est mon cocon'', s'exclame-t-elle. Un retour aux sources après 15 ans de vie parisienne qui lui a permis de se bâtir une vie de famille tout en faisant de la télé. Dans son émission ''Living Room'', elle fait parler les joueurs de l'OL grâce aux questions de leurs proches et de leurs fans. La preuve que la belle est à l'aise sur tous les terrains. Aujourd'hui, elle a des rêves de musique dans la tète. Un virage total, un risque qu'elle prend avec détermination : ''si je dois faire quelque chose aujourd'hui, ce sera en musique''. Affaire à suivre, donc.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut