Boris Beulant, créateur de Kélov : "Le dialogue n'est pas rompu"

Un service permettant aux utilisateurs de Vélo'v de connaître en temps réel la localisation des stations et le nombre de vélos disponibles. Seulement, du côté de JC Decaux qui exploite Velo'v, on apprécie moyennement l'initiative de Boris Beaulant qui se voit contraint d'arrêter son activité. Ce dernier revient pour LyonCapitale.fr sur cette polémique. 'Je ne m'attendais pas à ce que ça fasse autant de bruit. Cela prouve que c'est un bon concept. Je suis persuadé que Kelov est un plus pour les utilisateurs des Vélo'v.' Quitte à lancer son projet sans aucune concertation ? 'J'ai essayé de prendre contact avec JC Decaux et le Grand Lyon, mais compte tenu des lourdeurs administratives, je n'ai eu aucun retour. J'ai donc décidé de me lancer seul dans cette aventure.' Président de Kalméo, filiale mobile du groupe Ankana, et basée à Vénissieux, Boris Beaulant a bon espoir que Kelov revienne sur le marché. 'Comme je le répète depuis le début, si cela doit se faire avec JC Decaux et le Grand Lyon, je n'y vois aucun inconvénient. Le dialogue n'est pas rompu.'

R.B

à lire également
Le nombre de patients touchés par la Covid-19 hospitalisés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes a légèrement progressé depuis vendredi dernier alors que la pression dans les services de réanimation demeure au plus bas. 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut