Barbarin contre le travail le dimanche

Il y voit une question d'équilibre de la société. Il s'appuie sur la Loi de 1906 (Loi Sarrier) qui instaurait le repos obligatoire et la fermeture des commerces. Selon lui, il faut se contenter des exceptions actuellement permises : les hôpitaux, les transports, les cafés-hôtels-restaurants. Et les prêtres, bien-sûr. " Je n'aimerais pas qu'on fasse de nouvelles exceptions uniquement pour gagner de l'argent " déclare Philippe Barbarin.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut