faits divers
Pompier du Rhône © Tim Douet

Auvergne-Rhône-Alpes : le nombre de pompiers agressés en baisse

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a publié les chiffres des agressions déclarées par les sapeurs-pompiers en 2017. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, ces chiffres sont en baisse.

Comme chaque année, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales publie les chiffres des agressions déclarées par les sapeurs-pompiers. À l'échelle nationale, les chiffres sont en hausse avec + 23 % d'agressions déclarées comme le dévoilent nos confrères du Parisien. Deux facteurs expliquent ces données : des agressions effectivement en hausse, mais aussi des pompiers qui refusent la banalisation de la violence et font davantage remonter les faits.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, en 2017, sur 530 532 interventions, 271 sapeurs-pompiers ont été agressés (soit 5 pompiers agressés pour 10 000 interventions). 225 dépôts de plainte ont été effectués et 114 jours d'arrêt de travail ont été délivrés. Par ailleurs, 37 véhicules ont été endommagés en 2017, lors d'une agression en intervention, pour un préjudice de 21 563 euros. Les chiffres des agressions en Auvergne-Rhône-Alpes sont néanmoins en baisse. En 2016, 301 faits avaient été remontés, soit 6 agressions pour 10 000 interventions. Enfin, la région Nouvelle-Aquitaine reste celle où les pompiers ont été le plus agressés en 2017 avec 14 remontées pour 10 000 interventions.

à lire également
Trois individus ont été interpellés à Lyon, suspectés d'avoir commis plusieurs vols, dont certains avec violence. Ils ont été trouvés en possession de dix téléphones portables et leur méthode était bien rodée. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut