peripherique

Auto Plus : les tunnels les plus dangereux de Lyon

Le magazine Auto Plus a testé la sécurité dans les plus gros tunnels de France, censés être plus sûrs depuis la règlementation issue du drame du tunnel du Mont-Blanc. "Les mots manquent pour décrire le gravité des défauts que nous avons découverts. Et ce qu'ils font risquer aux usagers", affirme la revue. Si Lyon ne compte pas un ouvrage 100 % dangereux comme le tunnel du Paillon à Nice, deux d'entre eux sont épinglés.

Le tunnel de Fourvière ne compte pas de bande d'arrêt d'urgence et la très haute bordure du trottoir de droite empêche de sortir côté passager. Et "les issues sont très mal matérialisées". Dans le périphérique nord, aucune bande d'arrêt d'urgence. "La conjugaison des facteurs courbes en aveugle et vitesse élevée accroit le risque d'être percuté", précise Auto Plus. A contrario, un modèle est donné : le nouveau tunnel de la Croix-Rousse où grâce aux "files étroites", les vitesses sont faibles. Le magazine souligne aussi la clarté intérieure et le fait que "l'opérateur a répondu rapidement" à leur appel.

Faire défiler vers le haut