Kamel Kabtane
© Tim Douet

Attentats : la communauté musulmane lyonnaise “doit être forte”

Les principaux responsables du culte musulman de l’agglomération lyonnaise appellent à un rassemblement ce dimanche à 15h30 à la grande mosquée de Lyon.

Au lendemain des attentats de Paris, Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon, a réuni les responsables du culte musulman de la région lyonnaise. S’en est suivie la diffusion d’un communiqué commun appelant "l’ensemble de la communauté nationale à se dresser comme un seul homme pour dire non à ces barbares qui par la terreur veulent transporter dans notre pays la guerre et la désolation qu’ils ont semé par ailleurs".

A l’instar du diocèse de Lyon, qui a célébré une messe samedi midi avec le cardinal Barbarin, les responsables musulmans organisent une prière ce dimanche après-midi à la grande mosquée de Lyon (8 boulevard Pinel). Celle-ci n’est pas réservée aux fidèles musulmans. En effet dans leur communiqué les 25 signataires appelaient "les Français de toutes confessions et de toutes origines à rester debout et unis".

 

Une communauté désemparée

Comme pour la plupart des Français, c’est la stupeur et l’émoi qui touche la communauté musulmane. Après ces terribles événements ses membres redoutent une confusion et craignent la diffusion de messages de haine.

Kamel Kabtane s’exprimait hier au micro de RCF : "Il faut faire barrière à tous ceux qui par leurs actes, par leurs gestes, gênent la communauté musulmane dans son ensemble et donne une image hideuse de cette communauté". "L’islam est une religion universelle, ce n’est pas une secte, ce n’est pas seulement des messages de haine et de guerre comme ils sont diffusés aujourd’hui dans certains pays", a ajouté le recteur de la grande mosquée.

A la question "que peut-on faire face aux extrémistes ?", Kamel Kabtane répond en ces termes : "ne pas accepter qu’ils continuent à agir ou se manifester dans nos mosquées. Tenter de les ramener à la raison et leur dire que nous écrivons notre histoire commune ici avec l’ensemble des français et non pas avec tel ou tel autre peuple".

Suite à leur réunion de crise, les imams et responsables du culte ont rédigé un prêche commun qui sera lu lors de la prière de vendredi prochain et qui invite la communauté musulmane à "être forte".

1 commentaire
  1. FEFI - mar 17 Nov 15 à 7 h 19

    Merci au recteur Kabtane d'avoir réagi à chaque fois

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut