Capture d'écran Twitter Rudigoz

Attentat de Londres : les politiques lyonnais réagissent sur Twitter

Après l'attaque sur le London Bridge et Borough Market samedi soir, les messages de solidarité se multiplient sur Twitter. Les politiques lyonnais y participent.

Le bilan de l'attaque de Londres de samedi soir est pour l'instant de 7 morts et 48 blessés, dont 4 Français - l'un d'eux est grièvement blessé. Les trois assaillants, qui ont d'abord foncé dans la foule avec une camionnette sur le pont London Bridge, avant de s'attaquer aux passants avec des couteaux dans le quartier de Borough Market, ont été abattus par la police.

La twittosphère ne manque pas de réagir encore ce matin à cette nouvelle attaque terroriste sur le sol britannique, après celle de Westminster en mars et celle de Manchester en mai. Et les politiques lyonnais connectés aussi.

Avec dans l'ordre : Gérard Collomb (ministre de l'Intérieur, LREM), Thomas Rudigoz (LREM), Najat Vallaud-Belkacem (PS), Georges Fenech, Philippe Cochet, Anne Lorne (LR) et Antoine Mellies (FN)

 

 

 

 

 

 

 

à lire également
Hani Ramadan, au Bourget, le 14 avril 2007 © Jean Ayissi / AFP
Le ministère de l'Économie et des Finances et le ministère de l'Intérieur ont pris 17 arrêtés le 15 juin dernier pour geler les avoirs de personnes liées au terrorisme, dont Hani Ramadan, le frère de Tariq Ramadan.
2 commentaires
  1. Kasneh - 4 juin 2017

    Il s'agit bien de rassurer la population et la compassion a ses limites Sous la précédente présidence + de 250 morts et des commémorations jusqu'à l'écœurement.. Nous sommes face à un ennemi de l'intérieur polymorphe et il n y a pas de raison pour que cela arrête. Cet ennemi, l'islam radical, n'est pas clairement nommé, la tolérance naïve et les frontières poreuses en sont les portes.

  2. Kasneh - 5 juin 2017

    'Le moment est venu de dire: trop, c'est trop'Theresa May. Avant elle, un autre 1°ministre n'avait-il pas dit: 'The game is over' La Grande Bretagne ne semble pas avoir pris les mesures nécessaires, notamment les contrôles d'immigration et d'identités (NB: pays sans carte d'identité !)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut