Le faux chantier de la place Gabriel Péri
Place Gabriel-Péri Lyon 7 DR

Après les faux chantiers, des médiateurs place Gabriel-Péri

En plus d’une présence quotidienne de la Police nationale, quatre médiateurs parcourent depuis mardi la place Gabriel-Péri pour trouver une solution aux problèmes de vente à la sauvette.

Après le faux chantier destiné à empêcher les vendeurs ambulants de la place Gabriel-Péri de s’installer sur la voie publique, la mairie a décidé de s’attaquer au problème d’une autre manière.

Depuis mardi, quatre médiateurs sont chargés d’intervenir auprès des vendeurs ambulants sur la place ainsi qu’auprès des commerçants pour garantir une meilleure cohabitation. C’est ce qu’a annoncé Jean-Yves Sécheresse (PS), adjoint à la sécurité à la mairie de Lyon, lors du conseil du 7e arrondissement. "La cohabitation pouvant être mise en péril par les Roms, un sentiment de racisme à leur égard pouvait naître"i, a-t-il expliqué à cette occasion, dans des propos rapportés par Le Progrès.

1 commentaire
  1. Edouard_Bracame - mer 17 Sep 14 à 13 h 01

    C'est autorisé alors de vendre 'à la sauvette'? Les médiateurs vont-ils leur demander de remonter les prix pour ne pas trop concurrencer les commerçants? Je ne comprends pas la réaction de la mairie...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut