@Etienne Chamrousse/ Inter Beaujolais

Après l'épisode de grêle de ce week-end, le secteur viticole du Rhône globalement épargné

Plusieurs départements de la région ont été placés en vigilance orange orages par Météo France lors de ce long week-end de la Pentecôte. Si le secteur viticole du Rhône a globalement été épargné, ce n'est pas le cas de l'Allier, où de nombreuses récoltes ont été touchées.

Ce (long) week-end de la Pentecôte l'a été encore plus pour les agriculteurs et viticulteurs de la région. Alors que Météo France plaçait 65 départements en vigilance orange ce week-end à cause des orages, des territoires ont été plus ou moins épargnés par cet épisode météorologique. L'Allier semble être le département de la région Auvergne-Rhône-Alpes le plus touché par des grêlons qui atteignent parfois 6 ou 7 centimètres.


"On ne peut pas parler de catastrophe",
Pascal Hardy, responsable du pôle viticole de la chambre d'agriculture du Rhône


De son côté, les parcelles agricoles du Rhône, et notamment du Beaujolais, sont plutôt épargnées. "On ne peut pas parler de catastrophe", confie Pascal Hardy, responsable du pôle viticole de la chambre d'agriculture du Rhône. "Les grêlons se sont surtout concentrés dans les villes, comme Villefranche-sur-Saône ou Belleville-sur-Saône. Les premières remontées que j'ai depuis ce matin sont plutôt positives" comparées à d'autres départements, poursuit le responsable.

Pour autant, certaines parcelles, notamment au niveau de Gandris, ont été bien touchées. Reste désormais à savoir si les viticulteurs pourront profiter des aides gouvernementales promises par le ministre de l'Agriculture fraîchement nommé, Marc Fesneau.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut