Greves rafinerie Feyzin station essence CGT FO autoroute © Tim Douet_0198
© Tim Douet

Approvisionnement en carburant : situation stable dans le Rhône

L’approvisionnement en carburant n’est pas alarmante dans le Rhône. Au niveau de la région, la situation s’est légèrement dégradée par rapport à mercredi soir.

Michel Duelpech, préfet de région et du Rhône semble vouloir appeler au calme. Sur les réseaux sociaux, la préfecture annonce que l’Auvergne-Rhône-Alpes connaît une stabilisation concernant l’approvisionnement en essence. Jeudi 26 mai à 10h, 239 stations étaient en rupture et 334 en difficultés sur les 1780 que compte la région contre 543 la veille au soir. Dans le Rhône, la situation ne bouge pas par rapport à la veille : 32 stations en rupture, 55 en difficultés sur 240 stations.

Si la raffinerie de Feyzin est bloquée, les dépôts sont toujours accessibles et dont “les ressources ne prêtent pas à inquiétude et sont proches de la normale”. Comptez 9 jours de réserve pour le gazoil et 13 jours pour le sans-plomb. Toutefois, ces dépôts sont approvisionnés régulièrement et vont recevoir l’équivalent en carburants de quatre jours d’autonomie d’ici demain vendredi.

Le ravitaillement des pompes à essences sont fait via ces dépôts par camion. La préfecture note toutefois une “hausse d’activité liée à la surconsommation”. Michel Duelpech précise qu’aucune réglementation spécifique ou restriction de distribution ne seront mises en oeuvre pour le moment car la situation n’est pas alarmante.

Faire défiler vers le haut