Amiante : droit dans le décor ?

EXCLUSIF - Un malencontreux accident lors du désamiantage d’un site de la Ville de Lyon pourrait bien nuire à la production artistique de fin d’année de quelques prestigieuses institutions culturelles lyonnaises dont l’Opéra de Lyon, le Théâtre des Celestins, ou le Théâtre du Point du Jour.

Quand la Ville de Lyon demande à une entreprise de serrurerie de remplacer cinq portes coupe-feu isolées à l’amiante d’un entrepôt de Vénissieux renfermant la plupart des décors de nos institutions culturelles, on s’attend à un minimum d’application de la part du prestataire. La société choisie aurait, selon nos sources, finalement fait appel à un sous-traitant peu soigneux. Suite à une erreur de manipulation, un simple « perçage » pour la mairie, un « tronçonnage » pour le Théâtre du Point du Jour, de la poussière d’amiante s’est répandue sur le site, entraînant l’évacuation du personnel et la fermeture des locaux par mesure de sécurité. Le taux d’empoussièrement dépassant la norme autorisée de cinq fibres par litre d’air, des travaux de confinement ou de désamiantage sont obligatoires avant réouverture.

Aujourd’hui encore, des tests sont en cours et le coût de la bévue n’est pas connu. Résultat des courses, les représentations de Max Gericke, la pièce programmée jusqu’au 17 décembre au Théâtre le Point du Jour, est reportée. L’équipe de l’Opéra de Lyon, quant à elle, a relancé la construction de nouveaux décors pour ses spectacles de rentrée. La meilleure solution pour certains, l’assainissement du site de Vénissieux et des décors qu’il renferme pouvant être plus coûteux que la remise en chantier de ces derniers. À moyen terme, les assurances devraient supporter le coût de ces opérations.

à lire également
Enfant et sortilèges Insectes opéra 2016
Reprise de L’Enfant et les Sortilèges de Ravel à l’opéra à partir de ce jeudi, Turangalîla de Messiaen en attendant les Circlesongs de Bobby McFerrin à l’Auditorium. Il y aura grandement de quoi oublier la neige, si neige il y a, cette fin de semaine dans les salles lyonnaises.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut