soleil canicule météo
© Tim Douet

"Alerte canicule" : se protéger des fortes chaleurs

Suite à l’alerte orange déclenchée par Météo France hier dans le Rhône et vingt-six autres départements, le préfet de région Michel Delpuech a réuni un comité canicule. Une série de mesures sont activées pour protéger les individus les plus vulnérables. Voici comment se protéger soi-même.

Outre les registres municipaux tenus par le centre communal d’action social (CCAS), plusieurs mesures sont prises pour s’assurer que les personnes les plus faibles résistent aux fortes chaleurs prévues au moins jusqu’à la semaine prochaine. Les établissements médicaux-sociaux déclenchent des "plans bleus", des solutions d’adaptation à la situation propres à chaque institution. Les personnes sans-abris vont aussi bénéficier de mesures, selon les services de la préfecture.

Quelques conseils pour se protéger

La préfecture diffuse aussi une liste de petits gestes pour se prémunir de toutes mauvaises surprises liées aux fortes chaleurs. Ils s’appliquent à tout le monde, mais avant tout aux populations à risques que sont les personnes âgées, handicapés, malades, les nourrissons et jeunes enfants et les femmes enceintes.

  • Maintenir son logement au frais, en ouvrant les fenêtres la nuit et le matin et en fermant vitres et volets en journée.
  • Boire de l’eau régulièrement, sans attendre d’avoir soif. Proscrire l’alcool.
  • Se rafraîchir et mouiller son corps, au moins les avant-bras et le visage, plusieurs fois par jours.
  • Passer si possible deux à trois heures par jour dans un lieu frais, comme des lieux publics dotés de climatisation (cinémas, bibliothèques…) et éviter de sortir et de faire du sport.
  • N’hésitez pas à prendre des nouvelles de vos proches et à en donner de vous-même. Ne pas hésiter à demander de l’aide.

Concernant les personnes âgées, la préfecture publie un mémo des signes d’alerte de déshydratation :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut