Bibliothèque de la part-dieu © Tim Douet 0024

Agression homophobe à Lyon Part-Dieu : tout ce que l'on sait

Une gendarme et sa compagne ont été victimes d'une agression homophobe devant le centre commercial de la Part-Dieu vendredi soir. Ce lundi, le parquet de Lyon a fait un point sur les faits.

Vendredi soir, une jeune gendarme et sa compagne marchent devant le centre commercial de la Part-Dieu, vers 20h30. Selon le parquet de Lyon : "Après avoir subi des insultes homophobes par un groupe de 5 à 10 jeunes individus, majoritairement des jeunes filles, les deux victimes étaient physiquement agressées par plusieurs membres de ce groupe". L'une des victimes a été blessée à la joue par un coup porté avec une arme blanche. Les deux victimes se sont vues délivrer respectivement 5 jours et 3 jours d'incapacité totale de travail. Les policiers ont interpellé immédiatement une mineure âgée de 17. Elle a été désignée par les deux victimes comme étant l'auteur du coup porté par arme blanche. Elle a nié les violences avec armes. Selon plusieurs sources, elle aurait été arrêté en possession d'un cutter.

Dimanche, une information judiciaire a été ouverte pour violences aggravées par trois circonstances : en réunion, avec arme et en raison de l'orientation sexuelle des victimes. Le parquet a requis le placement en détention provisoire de la mineure de 17 ans. Elle a était mise en examen pour violences avec arme et en raison de l'orientation sexuelle, la circonstance en réunion n'ayant pas été retenue. Malgré la réquisition du parquet, compte-tenu de l'absence d'antécédent, elle n'a pas été incarcérée, mais placée sous contrôle judiciaire. Le parquet a fait appel contre cette décision ce lundi.

L'enquête se poursuit désormais pour identifier et interpeller les autres personnes mises en cause dans cette agression homophobe à Lyon.

à lire également
Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
Deux nouvelles journées d'action sont prévues à Lyon contre la réforme des retraites ces 9 et 10 décembre. Alors que le trafic SNCF est lourdement perturbé par la grève, qu'en sera-t-il des TCL ?
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut