Fourvière
©Jean-Pierre Gobillot

Affaire Preynat : vers une procédure canonique ?

Deux membres de l'association de victimes La Parole Libérée ont été entendus au diocèse de Lyon alors que la procédure judiciaire pour agressions sexuelles sur mineurs est toujours en cours.

Après la justice des Hommes, celle de l'Église ? Alors que la procédure judiciaire est toujours en cours concernant les accusations d'agressions sexuelles sur mineurs qui pèsent sur le père Bernard Preynat, le diocèse de Lyon semble se préparer à entamer une procédure canonique à l'encontre du prêtre.

Deux membres de l'association de victimes La Parole Libérée ont été entendus par le vicaire judiciaire de l'archevéché, Nicolas de Boccard. Une troisième personne devrait être auditionnée prochainement.

La justice de Dieu postérieure à celle des Hommes

Mais la procédure canonique n'est pas encore lancée. Celle-ci ne peut être que postérieure à une décision de justice, afin que "les procédures ne se téléscopent pas", comme l'explique Nicolas de Boccard.

De son côté, Bertrand Virieux, de La Parole Libérée, regrette que les victimes pour qui les faits sont prescrits n'aient été reçues. D'autant que la prescription peut être levée dans le cadre d'une enquête canonique.

La congrégation pour la doctrine de la foi, à Rome, devra décider si l'affaire sera jugée à Lyon ou au Vatican. La sanction peut aller jusqu'à la "perte de l'état clérical" pour le prélat concerné, qui le ramène à l'état de laïc, précise le père de Boccard.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut