Appel à témoins disparition Maëlys

Affaire Maëlys : Nordhal Lelandais restera en prison

Le principal suspect dans l’affaire de la disparition de Maëlys a vu sa demande de remise en liberté refusée.

C’était prévisible. La demande de remise en liberté de Nordhal Lelandais a été rejetée par le juge des libertés et de la détention. Le principal suspect de l’affaire Maëlys et de l’assassinat du caporal Arthur Noyer restera donc derrière les barreaux de la maison d’arrêt de Saint-Quentin-Fallavier, son toit depuis le 4 septembre dernier. Déposée le 17 janvier dernier, la requête était toutefois plus symbolique qu’autre chose, les chances d’aboutir étaient proches de zéro. “[La justice] estime que la détention est nécessaire à la poursuite de l’instruction”, précise Jean-Yves Coquillat, procureur de Grenoble, qui s’était d’ailleurs opposé à cette remise en liberté. Selon une source citée par le journal Le Parisien, M.Lelandais compte faire appel. Quant à l’affaire Maëlys, il nie encore et toujours sa responsabilité, mais demeure le principal suspect. À ce sujet, Alain Jakubowicz, avocat de l’accusé, n’a souhaité faire aucun commentaire.

à lire également
Les conclusions du recensement des biens culturels de l’État sont sans appel : 1185 œuvres d’art sont portées disparues dans le département du Rhône et la métropole de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut