Illustration fait-divers

Affaire Maëlys : Lelandais livre un nouvel élément aux enquêteurs

Nordahl Lelandais, le tueur présumé de Maëlys a participé à une reconstitution de la soirée du meurtre et livré de nouveaux éléments aux enquêteurs.

Une reconstitution de la soirée où la petite Maëlys a été tuée a eu lieu ce lundi soir dans la nuit entre 20h et 3h10 du matin. Un moment important de l'enquête durant lequel Nordahl Lelandais a emmené les forces de l'ordre dans un endroit encore inconnu de l'instruction : une zone commerciale à la sortie de Pont-de-Beauvoisin. Selon Le Dauphiné libéré, citant une source proche de l’enquête, c'est dans cette impasse située derrière des hangars près de la rivière Guiers que serait morte la fillette. C'est la première fois que ce lieu était évoqué par le meurtrier présumé. Ce dernier assure toujours avoir tué involontairement la fillette dans la nuit du 26 au 27 août 2017. La reconstitution a ensuite pris le chemin du domicile de la famille Lelandais à Domession avant de rejoindre Attignat-Oncin, là où a été retrouvé le corps de Maëlys.

En parallèle de cette affaire, Nordalh Lelandais a été mis en examen pour le meurtre du caporal Arthur Noyer et pour agression sexuelle sur sa cousine âgée de 15 ans au moment des faits. L'ombre de l'ancien militaire plane aussi au-dessus de nombreux cas de disparitions dans la région. En tout, la gendarmerie a vérifié l'implication de Nordahl Lelandais dans près de 900 dossiers. De son côté, le principal suspect a demandé à de nombreuses reprises sa remise en liberté.

à lire également
Alors que les 11 millions de passagers devraient être atteints d’ici la fin de l’année (lire également ici), l’aéroport Lyon Saint-Exupéry envisage déjà les prochains aménagements du site. Un plan d’investissement à hauteur de 200 millions d’euros est annoncé. Satisfaction affichée du côté de Lyon Saint-Exupéry. Depuis trois ans, 12 compagnies se sont installées et […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut