Affaire Garcia : 25 ans de réclusion criminelle et le mobile raciste écarté

Un verdict lourd rendu par la cour d'assises, conforme aux réquisitions de l'avocat général, Jean-Olivier Viout, prononcées avec ferveur au cours de la journée d'hier.

La motivation raciste, élément central et controversé de l'affaire, n'a cependant pas été retenue comme circonstance aggravante par les jurés, " faute de preuves objectives " selon Georges Cathelin, le président de la cour.
Pour la famille de la victime, persuadée du contraire, c'est une grande déception. " Je dois continuer à vivre et en sortant du procès, je ne sais toujours pas pourquoi mon frère est mort " s'est attristée Souad Zehah, la sœur de la victime.

Mais le sentiment que la justice a été rendue est bien présent du côté des parties civiles : " je ne peux rien dire de mal, la Justice a bien travaillé " s'est exprimée la mère de la victime.

Pour suivre le procès, jour après jour :

journée 1

journée 2

journée 3

journée 4

Julien Lamy

Vidéo : Thomas Bernardi

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut