Illustration drogue cocaïne et cannabis
Illustration drogue © Tim Douet

A Lyon, des dealers 2.0 livraient à domicile

Deux Lyonnais ont été condamnés à deux ans de prison ferme pour trafic de drogue. Ils livraient à domicile du cannabis et de la cocaïne que leurs clients commandaient par téléphone.

L'ubérisation n'a pas de limites. Après la nourriture et les trajets, c'est maintenant la drogue que l'on peut commander et se faire livrer. A l'origine de cette nouveauté, deux hommes résidant à Saint-Priest et à Lyon 8. D'après Le Progrès, leurs client commandaient leurs grammes de cannabis ou de cocaïne par téléphone, pour se faire livrer ensuite à domicile. C'est lors d'une livraison que l'un d'eux, un homme de 30 ans, a été interpellé ce dimanche après-midi et placé en garde-à-vue. La perquisition à son domicile de Saint-Priest a permis à la police de mettre la main sur 101 grammes de cannabis, 6 grammes de cocaïne et 4690 euros, sans oublier le petit matériel du parfait dealer (pochons, balance). Dans les contacts de son téléphone, 200 clients et un complice. Âgé de 25 ans, ce dernier a été interpellé à son domicile du 8e arrondissement de Lyon ce mardi. Les force de l'ordre ont ainsi pu ajouter à la collection 66 grammes de cannabis et 2350 euros. Les deux dealers ont été condamnés ce jeudi à deux ans de prison ferme.

à lire également
La cour d'assises va se pencher pendant dix jours sur les circonstances de la mort de Nordine Agaguena, spécialiste du trafic de cannabis bien connu dans le milieu du grand banditisme lyonnais. Il avait était abattu, à Meyzieu, le 24 juillet 2014, par un commando d'hommes armés. Les trois accusés se sont présentés à la […]
Faire défiler vers le haut