A Lyon, Bernard Thibault veut "briser l'omerta de l'UIMM"

"La CGT doit contribuer à faire la lumière et à briser l'omerta entretenue autour de cette affaire". Le secrétaire général cégétiste a rejeté en bloc les accusations du président de l'UIMM "qui laisse entendre que tous les syndicats français sont achetés".
Bernard Thibault "exige du patronat et du gouvernement des réponses aux questions" : "qui sont les patrons et les entreprises qui ont financé cette caisse noire ? quel est le montant réelle de ces sommes ? (..) Pourquoi aucune investigation commandée par le gouvernement ?"
Déjà, le leader de la CGT a une petite idée sur l'utilisation de la caisse noire : "cet argent a d'abord servi à toutes les turpitudes du patronat. (...) Cet argent sale a servi à briser les grèves, à financer des syndicats-maisons toujours prêts aux coups de poing contre les syndicats progressistes".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut