Providence Saint-Nizier à Caluire-et-Cuire

À Caluire-et-Cuire, 27,5 millions d’euros pour l’établissement Providence Saint-Nizier 

La Métropole de Lyon et la Fondation Apprentis d’Auteuil ont signé un Contrat pluriannuel d’objectif et de moyens (CPOM) de 27,5 millions pour l’établissement Providence Saint-Nizier de Caluire-et-Cuire, dédié à la protection de l’enfance. 

"Sécuriser et améliorer" le fonctionnement de l’établissement Providence Saint-Nizier de Caluire-et-Cuire, dédié à la protection de l’enfance. Ce lundi, la Métropole de Lyon et la Fondation Apprentis d’Auteuil ont annoncé la signature d’un Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) de 27,5 millions d’euros entre 2024 et 2028. "Ce CPOM incarne un engagement commun envers des objectifs ambitieux pour protéger et accompagner les enfants et adolescents en difficulté sur le territoire", s’est félicitée la collectivité dans un communiqué. 

Lire aussi : Saône-et-Loire : 9 millions d'euros pour l'aide à l'enfance

Plus de moyens pour une meilleure prise en charge 

La Fondation d’Apprentis d’Auteuil s’est par ailleurs engagée à accroître les effectifs de l’établissement Providence Saint-Nizier, au déploiement du service de placement externalisé par l’augmentation des mesures concernant les enfants de plus de 6 ans, à développer le service des familles d’accueil spécialisées pour les enfants "à profils complexes" ou encore à la réhabilitation et la mise en conformité des locaux. 

Plus globalement, ce CPOM doit permettre de "renouveler les relations techniques et financières avec les organismes gestionnaires de dispositifs d’Aide sociale à l’enfance", mais également de "déterminer les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs sociaux de manière plus efficace." En outre, ce CPOM aura la charge de répondre "aux attentes fixées par l’autorité de tarification en lien avec le schéma directeur de l’enfance 2023-2027", soit la projection pluriannuelle des moyens budgétaires, une simplification administrative, améliorer les échanges entre les différents services et l’établissement de règles communes. 

Lire aussi : La Métropole de Lyon lance son propre observatoire de la protection de l'enfance

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut